TOP 10 2018
Master Droit Économique - Droit de la Concurrence

Choisir un Master, un MS ou un MBA en Droit Économique - Droit de la Concurrence - lumière sur la spécialité

int_etoile Le secteur du Droit Economique et du Droit de la Concurrence

Le droit économique est une des branches du droit des affaires, puisqu’il se définit comme l’ensemble des règles applicables aux entreprises dans leur relation aux marchés. Le droit de la concurrence quant à lui relève tout directement du droit économique, puisqu’il regroupe l’ensemble des dispositions visant à garantir le respect de la liberté et de la libre-concurrence (lutte contre les pratiques anticoncurrentielles, la concurrence déloyale, les ententes illicites, les abus de position dominante…).

La maitrise du droit économique et du droit de la concurrence est un gage de compétitivité pour les entreprises, puisque par ce biais, elles sont en mesure de répondre à des problématiques et situations d’ordre juridiques, économiques mais aussi financières. Le droit économique et le droit de la concurrence constituent donc deux vecteurs stratégiques pour les organisations.

int_blocnote Master/MS/MBA en Droit Economique / Droit de la Concurrence

Aucun Masters, MS ou MBA en droit économique et droit de la concurrence ne se ressemble.

Cependant, des fondamentaux se retrouvent presque toujours au sein des différentes formations. Ainsi, la maitrise poussée du droit est bien sûr fondamentale, et passe par des enseignements en droit de la concurrence, droit des pratiques commerciales, droit des affaires, droit des contrats, en contentieux voire même en droit pénal.

Parallèlement, des thématiques comme le droit de la consommation, l’analyse financière, la régulation, les pratiques anticoncurrentielles ou les différentes théories économiques peuvent être enseignées.

L’acquisition de compétences poussées concernant les différentes pratiques juridiques (rédaction de note, plaidoiries, rédaction de contrats, montage des dossiers juridiques…) est également un vecteur clé des formations en droit économique ou en droit de la concurrence.

Enfin, à noter que les différents enseignements sont généralement abordés via l’angle national, mais aussi via l’angle européen voire international ; l’anglais est donc presque toujours partie intégrante des formations du secteur.

int_oeil L’œil du spécialiste : pourquoi choisir un Master en Droit Economique / Droit de la Concurrence ?

Selon Murielle Chagny, Directrice du M2 Droit de la Concurrence et des Contrats de l’Université Paris-Saclay, « l’importance prise par le droit de la concurrence dans la stratégie et le quotidien juridique des entreprises comme dans l’activité des cabinets d’avocats n’est plus à démontrer. Elle se manifeste dans la négociation et l’élaboration des contrats d’affaires les plus divers, aussi bien que dans les contentieux se déroulant, selon les cas, devant les autorités de concurrence ou les juridictions nationales.

Le droit de la concurrence est désormais une spécialité recherchée, notamment par les cabinets d’avocats d’affaires et les directions juridiques d’entreprises évoluant dans des secteurs aussi divers que la distribution, le numérique ou l’industrie. Il offre aussi, pour les étudiants qui le souhaitent, des perspectives de recherche du plus grand intérêt.

 

Adaptées aux besoins des professionnels, les formations conférant aux étudiants une spécialisation poussée en cette matière, facilitent ensuite leur l’insertion professionnelle en tant qu’avocats, juristes d’entreprise ou au sein d’une organisation publique nationale ou européenne en charge de la mise en œuvre du droit de la concurrence.  

 

La sélection des candidats s’effectue généralement en prenant en compte, non seulement l’excellence de leur parcours académique et la maitrise de la langue anglaise, mais aussi leurs expériences passées (stages, séjours à l’étranger…), leur projet professionnel et leur motivation. »

int_malette Travailler dans le secteur du Droit Economique et du Droit de la Concurrence

Diplômé d’un Bac+5 ou +6 en Droit Economique / Droit de la Concurrence, ce sont des postes clés et à responsabilité qui vous attendent.

En effet, un diplômé en Droit Economique / Droit de la Concurrence mène à des carrières d’avocat, de juriste d’entreprise, mais aussi de consultant, d’expert au sein de commissions ou de groupes ou à une carrière au sein des autorités de régulation.

Mais par exemple, que fait concrètement un directeur juridique de la concurrence ? Le Directeur Juridique de la Concurrence est, au sein d’une organisation, un véritable chef d’équipe. Son objectif est d’assurer, par la veille stratégique, par son analyse des dossiers et des situations, par les conseils qu’il fournit, la situation de compliance de la société. Son rôle est d’anticiper les situations à risque et les risques eux-mêmes ; et, dans le cas où le risque ou la menace sont avérés, son rôle est de mettre en place tous les outils nécessaires pour régler la situation.

int_roue Droit Economique et Droit de la Concurrence en 2018

Composante de la stratégie des entreprises, la maitrise du droit économique et du droit de la concurrence sert le management et la prise de décision des sociétés.

Des défis restent cependant à relever, comme les enjeux liés à la confidentialité, au management risques ou plus encore à l’éthique.

int_podium Le classement des Masters, MS et MBA en Droit Economique / Droit de la Concurrence

La constance caractérise notre Top10 en Droit Economique / Droit de la Concurrence, puisque nous retrouvons cette année les 10 formations déjà classées dans la spécialité l’an dernier.

Le M2 Droit de la Concurrence et des Contrats de l’Université de Versailles-St-Quentin-en-Yvelines confirme son leadership en la matière étant une nouvelle fois premier du top. Le M2 Concurrence, Consommation et Droit de la Propriété Intellectuelle de l’Université de Rennes 1 conserve sa médaille d’argent. Et nous retrouvons toujours le M2 Droit de l’Economie, parcours Concurrence, Contrats, Régulation et Evaluation du Droit de l’Université Paris Nanterre en 3ème position.

A noter : la double présence de l’Université de Montpellier dans ce Top10, son M2 Droit Privé Economique étant 6ème et son M2 Consommation et Concurrence pointant à la 7ème place.

Les étudiants ayant consulté le classement des meilleurs masters, MS & MBA en Droit Économique - Droit de la Concurrence se sont également renseignés sur les palmarès suivants :


Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?