Classement Master Management des Entreprises Culturelles TOP 15 2022

Découvrez le Classement Masters Management des Entreprises Culturelles Eduniversal

1
BSB – Burgundy School of Business MS MECIC Paris (Management des Entreprises Culturelles et Industries Créatives) Ce programme donne + d'informations, voir la fiche -->
2
Université Paris Dauphine-PSL Master Management des Organisations Culturelles (234) Voir la fiche
3
HEC Paris Mastère Spécialisé Médias, Art et Création Voir la fiche
4
ICART MBA Spécialisé Ingénierie Culturelle & Management Ce programme donne + d'informations, voir la fiche -->
5
KEDGE Business School MSc Arts & Creative Industries Management Ce programme donne + d'informations, voir la fiche -->
6
ESCP Business School MS Management des Biens et Activités Culturels Voir la fiche
7
MBA ESG MBA Management de la production musicale et développement d'artiste Ce programme donne + d'informations, voir la fiche -->
8
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Master Gestion du patrimoine culturel Voir la fiche
9
IESA - Institut d'Etudes Supérieures des Arts Mastère professionnel Gestion de projets culturels Voir la fiche
10
EDHEC Business School MSc in Creative Business & Social Innovation Voir la fiche
11
Université d'Artois Master Expographie Muséographie Voir la fiche
12
IAE Nice Graduate School of Management Master 2 Management de l'Art et de la Culture Ce programme donne + d'informations, voir la fiche -->
13
Aix-Marseille Université - Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale (IMPGT) Master 2 Management et Droit des Organisations et des Manifestations Culturelles Voir la fiche
14
EAC Mastère Management Culturel Voir la fiche
15
ICP - Institut Catholique de Paris Diplôme universitaire Ingénierie culturelle et administration de la culture Ce programme donne + d'informations, voir la fiche -->
Publication le 22/09/2022 | MAJ le 23/09/2022

KEDGE Business School propose des formations dispensées en alternance dans l’objectif de développer l’employabilité de ses étudiants.

Publication le 09/07/2022 | MAJ le 20/09/2022

Rentrée 2022 : Sports Management School proposera la première formation dédiée aux médias du sport

Publication le 05/07/2022 | MAJ le 20/09/2022

Ecole de Savignac : les promotions 2022 de l’école hôtelière diplômées

Découvrez les Avis sur les Masters Management des Entreprises Culturelles StudiesAdvisor.net

Vous recherchez des avis d’étudiants sur le Master Management des Entreprises Culturelles ? StudiesAdvisor.net est le premier site comparateur de programmes du Bac au MBA. Il se compose des avis que chacun peut déposer, aidant les générations futures d’étudiants à réaliser leur choix. Le site va aider ceux qui ont besoin de se faire conseiller pour faire les bons choix d’orientation pour leur master Management des Entreprises Culturelles et qui veulent s’enrichir du vécu des autres.

Consultez les avis sur tous les Masters Management des Entreprises Culturelles

Découvrez en détail le Master Management des Entreprises Culturelles

Les industries créatives et culturelles sont spécifiques, en ce sens que leur offre est, par nature, constamment renouvelée. La créativité est véritablement au cœur de ce secteur en plein essor ; en plein essor car l’intérêt porté et les demandes envers le secteur culturel ne cessent de croitre et car les formes d’expressions artistiques et culturelles ne cessent de se multiplier.

A l’intersection entre art et affaires, les entreprises culturelles et créatives se distinguent ainsi d’autres organisations, que cela soit en termes de statut, de financement ou de politiques. A cet égard, leur management nécessite le recours à des spécialistes et des experts passionnés après un master management des entreprises culturelles, capables d’accompagner les structures mais aussi les artistes et acteurs du secteur, dans les phases de financement, mais aussi de production, de diffusion, de communication des projets.

Les Masters Management des Entreprises Culturelles se distinguent généralement les uns des autres par les spécialisations et approfondissements qu’ils proposent (musique, arts de la scène, patrimoine…).

Cependant, tous entendent fournir à leurs étudiants de solides connaissances concernant l’environnement du secteur culturel : économie, politiques, organisation, fonctionnement, droit (dont des contrats, des statuts, de la propriété intellectuelle…), problématiques et défis.

Plus encore, les fondamentaux du management et de la gestion d’entreprise font également partie des enseignements dispensés dans les différentes formations en management des entreprises culturelles : pratiques managériales, gestion budgétaire et financière, management de projets… Ils sont généralement complétés par cours en communication, commerce ou même droit des affaires.

Notons que la pratique est extrêmement valorisée au sein des différentes formations sur domaine ; et qu’ainsi, des modules et ateliers concernant par exemple les levées de fonds, la conception de projet, la médiation… sont souvent proposés aux étudiants ; de même que des expériences directes avec des organisations et entreprises partenaires (alternance, stage, séminaire…).

D’après Jean-Yves Klein, directeur du MECIC-PARIS de Burgundy School of Business, « après plus de trente ans d’existence pour les plus anciennes formations, le management des entreprises culturelles et des industries créatives est aujourd’hui intégré par tous les acteurs économiques culturels.

Qu’il soit privé ou public, de renommée internationale ou ancré dans son territoire, au plus près du créateur ou investi dans la transmission du passé, artisanal ou technologique, sélectif ou rassembleur, l’opérateur culturel est confronté à deux défis majeurs.

Alors que la soif de culture n’a jamais été aussi forte et diverse, le secteur a été touché de plein fouet par la crise sanitaire, remettant en cause les fondements d’une économie largement basée sur le présentiel.  Pour autant, sa capacité de résilience en inventant des formes de partage collectif totalement dématérialisées, associées au soutien institutionnel ,  ont permis de tenir afin d’être prêts pour la reprise post-covid.

Toute crise violente  est très largement suivie d’une période de rebond favorable à la création et la croissance. C’est à cela que vous qui serez les managers culturels à venir, devrez vous préparer en faisant preuve d’agilité et d’adaptabilité, tant dans l’identification et l’accompagnement des nouvelles formes artistiques induites que dans les nouveaux modes de diffusion.

C’est à nous, formateurs en management culturel de vous accompagner dans ce nouvel âge d’un secteur multiple et essentiel, dans l’acquisition des compétences nouvelles dont la Culture a plus que jamais besoin. »

Être diplômé d’un Master Management des Entreprises Culturelles prépare à de nombreuses carrières. Tout d’abord, car ces carrières concernent autant de domaines qu’il existe d’expressions artistiques ; ensuite, car les industries et entreprises du secteur sont plurielles ; et enfin, car les demandes sont en constante évolution et que le secteur se caractérise justement par son caractère mouvant et non figé.

En ce sens, les détenteurs d’un Master Management des Entreprises Culturelles peuvent prétendre à des postes de manager culture, d’administrateur(trice) de projets culturels, de médiateur culture, de chargé de développement et de mécénat, d’attaché de direction ou même de programmateur. Ils disposent également de toutes les clés pour créer leur propre entreprise.

Le secteur des entreprises culturelles doit désormais élaborer de nouveaux business models, en phase avec les évolutions de la société (dont numérique et technologiques) et s’éloigner des traditionnels clivages public/privé, subventionné/non subventionné… qui ont longtemps caractérisé le secteur.

C’est en se transformant que la filière parviendra à pérenniser son statut de nouveau levier de développement économique. Plus encore, les entreprises culturelles devront également apprendre à appréhender les impacts de moyen et long terme qu’elles peuvent avoir en dehors même de la filière : impacts sociétaux et territoriaux par exemple traités dans le master Management des Entreprises Culturelles.

Cette année, le Mastère Spécialisé® MECIC Paris (Management des Entreprises Culturelles et des Industries Créatives) de BSB – Burgundy School of Business conserve la première place du classement des meilleurs masters en Management des Entreprises Culturelles. Il est suivi en 2e position du Master Management des Organisations Culturelles (234) de l’Université Paris Dauphine-PSL et en 3e position du MS/MSc Médias, Art & Création d’HEC. La 15e position du classement revient au Master 2 Ingénierie culturelle et administration de la culture de l’Institut Catholique de Paris qui figure pour la première fois dans le classement.

Consulter également le classement des écoles de commerce de studiesadvisor.net

Les derniers Articles/Dossiers Utiles