Chargé(e) des relations publiques: tout savoir sur ce métier !

Le (ou la) chargé-e des relations publiques est le contact privilégié entre une société ou une organisation et le reste du monde. Cela inclut la presse, les clients existants, les organismes publics et privés, les potentiels futurs acheteurs, la concurrence et toutes les autres entités évoluant dans le secteur de l’entreprise. Il se doit de promouvoir une image de marque de toutes les manières possibles en utilisant les outils mis à sa disposition. Que l’on occupe ce poste pour le compte d’une entreprise en interne ou pour une agence spécialisée qui s’occupe des relations publiques pour les organisations qui préfèrent confier cette tâche à des professionnels, le but reste similaire : faire connaître une organisation au monde extérieur et transmettre sa vision.

Quelles sont les activités et les missions d’un Chargé(e) des relations publiques ?

C’est bien souvent le chargé des relations publiques qui est en charge de trouver des idées pour l’organisation des évènements de lancement de produit, d’annonce de nouvelles campagnes, d’occasions comme les Soft Opening ou Grand Opening et bien d’autres encore. Pour ce faire, il doit bien évidemment connaître l’entreprise pour laquelle il travaille sur le bout des doigts et être capable de comprendre en profondeur ses valeurs, ses objectifs, ses produits et services ainsi que sa politique.

Une fois ces idées d’évènements ou d’actions trouvées, c’est également lui qui a la responsabilité d’une grande partie de l’organisation. Il doit alors briefer ses équipes pour une préparation sans accros et pour que tout se passe comme il l’entend pour une efficacité maximum.

En plus des évènements, il est en charge de communiquer aux médias les différents dossiers de presse et autres bulletins d’informations qu’il veut partager avec le grand public. Il travaillera en étroite collaboration avec les équipes marketing de manière à se coordonner et à faire passer des messages complémentaires cohérents avec la stratégie de l’entreprise.

Pour être en mesure de communiquer efficacement avec ses différentes cibles, le chargé de relations publiques doit organiser une veille concurrentielle précise et rigoureuse de manière à collecter un maximum d’informations. Il doit ensuite les analyser et tirer des conclusions qui l’aideront à orienter son travail et celui de ses équipes dans divers directions pour la suite des évènements.

Un bon chargé des relations publiques se doit d’avoir des compétences sérieuses en organisation évènementielle pour les raisons que l’on a évoqué. Il doit également développer des compétences humaines fortes pour être en mesure d’entretenir des relations cordiales avec les représentants des médias, avec les influenceurs et autres leaders d’opinions, avec la concurrence, les fournisseurs et bien d’autres.

La capacité à gérer des budgets est une autre compétence qui peut devenir essentielle dans le quotidien d’un chargé de relations publiques. Quelques bases en comptabilité et en maîtrise des chiffres en général sont donc de vrais plus qui faciliteront son travail et qui ravirons ses équipes.

La maîtrise de l’anglais et éventuellement d’autres langues étrangères peut être un vrai avantage pour ce poste car il n’est pas rare d’avoir à traiter avec l’étranger. Dans ce monde en constante évolution, l’international prend de plus en plus d’importance et le fait de pouvoir échanger avec des individus au-delàs de nos frontières peut devenir un avantage comparatif clé dans certaines situations. Par exemple, une campagne de lancement de produit qui résonnerait au niveau international serait un succès non-négligeable pour un chargé des relations publiques, qui pourrait faire évoluer une entreprise et son chiffre d’affaires de manière significative. Pour mettre toutes les chances de son côté, il serait donc judicieux d’entretenir des contacts intéressants avec certains médias et autres leaders d’opinions au niveau international.

Les nouvelles technologies font partie intégrante du fonctionnement de la grande majorité des entreprises d’aujourd’hui. Le chargé de relations publiques devra donc développer ses connaissances en la matière, que ce soit pour faciliter sa veille concurrentielle, pour comprendre le potentiel des différents outils en termes de communication, voire pour organiser des évènements de manière numérique comme cela se fait de plus en plus. Les artistes proposent des performances dans des jeux vidéo, les marques de vêtement présentent des nouvelles collections dans des défilés digitaux, les hommes politiques ont recours à des technologies holographiques pour organiser des meetings dans deux villes simultanément… la liste des exemples est interminable ! La maîtrise de ces outils d’un nouveau genre ou au moins leur connaissance approfondie peut permettre au chargé de relations publiques de tirer son épingle du jeu. Cela peut grandement l’aider dans sa quête d’une communication efficace qui transmet au monde un message clair et une vision propre à l’entreprise, tout en maîtrisant les coûts de la campagne.

Quelles sont les filières et formations pour devenir Chargé(e) des relations publiques ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi de chargé des relations publiques :

Quel peut-être le salaire d’un Chargé(e) des relations publiques ?

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un chargé des relations publiques peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 1700 € à 4500 €, avec une moyenne autour de 2500 €.

Quels sont les métiers connexes à un Chargé(e) des relations publiques ?

Actualités

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

Face à l’essor de la digitalisation, les compétences en intelligence artificielle, technologies de l’information et sciences des données sont cruciales. Or, les organisations peinent à trouver les talents nécessaires pour relever les défis et saisir les opportunités qu’offre ce monde numérisé. Le diplôme international lancé par ESSEC, CentraleSupélec et Columbia vise à former les futurs professionnels dans ces domaines.

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

Lors de la présentation de son plan stratégique SKY25, SKEMA Business School a annoncé l’ouverture prochaine de son école de droit. C’est désormais chose faite. En fin octobre 2022, le campus de la SKEMA Law School for Business a été inauguré à Belo Horizonte, au Brésil. Les étudiants seront formés au droit, en y associant les fondamentaux de la finance et du management.

Publication le 25/01/2023 | MAJ le 25/01/2023

Après une année 2022 marquée par une forte perturbation du supply chain ayant affecté de manière significative la croissance des entreprises industrielles, ces dernières comptent limiter les risques pour cette année. Selon un rapport d’étude publié récemment, plus de 4 entreprises sur 10 travaillant dans le secteur industriel envisagent d’augmenter les investissements dans la chaîne d’approvisionnement. Les dépenses d’investissement seront notamment consacrées au déploiement de solutions technologiques et à la diversification.