Community Manager: tout savoir sur ce métier !

Community manager est un poste très prisé depuis quelques années. Il est parfois pris de haut par celles et ceux qui ne comprennent pas tous ses tenants et aboutissants, mais il s’agit d’un poste à responsabilités qui a une place centrale dans la communication d’une entreprise contemporaine. De nos jours, la communication digitale et la présence sur les réseaux sociaux sont des aspects à ne pas prendre à la légère. Un community manager qui fait correctement son travail et à qui on donne les outils et les ressources nécessaires à sa réussite peut être à l’origine du succès fulgurant d’une organisation. Qu’il travaille pour une société qui internalise sa présence sur le net ou pour une agence spécialisée à laquelle d’autres organisations font appel, ses tâches seront diverses et son quotidien passionnant.  

Quelles sont les activités et les missions d’un Community Manager ?

Le poste de community manager est assez vaste mais ses tâches tournent presque exclusivement autour de l’outil digital. C’est lui qui est en charge de la présence d’une organisation sur internet, notamment à travers les réseaux sociaux. Cela inclut les réseaux actuels, sans oublier les nouveaux canaux de communication qui peuvent faire leur apparition. Le CM devra prendre en compte les nouvelles plateformes et adapter ses messages pour en profiter au mieux. Pour n’en citer que quelques-uns, les réseaux sociaux le plus souvent au cœur des stratégies des CM sont Facebook, Instagram, Tweeter, Youtube et plus récemment TikTok et d’autres encore. Il peut également s’occuper de la présence sur des réseaux plus professionnels comme LinkedIn et autres.

C’est également le community manager qui s’occupe le plus souvent d’échanger avec les clients et les prospects qui contactent la société par l’intermédiaire de commentaires, de Tweets et autres messages privées sur les différentes plateformes. En fonction de la taille de l’entreprise et de l’importance de l’engagement avec ses clients sur les réseaux, le community manager peut parfois travailler avec des équipes qui suivent ses instructions en termes de ton à aborder, de type de réponse à donner aux différentes questions etc.

Tout cela revient à maîtriser au mieux la réputation d’une entité sur les réseaux sociaux et sur internet de façon plus générale. Après avoir déterminer avec la direction une ligne directive et un ton à adopter, le CM pourra mettre en place une stratégie claire et précise concernant la présence de l’entreprise sur le web. Il établit également un planning éditorial en respectant des règles précises qu’il aura fait valider en amont.

Toutes ses actions et celles de ses équipes suivent donc une certaine cohérence d’entreprise et devront respecter des budgets allouer par la direction. Le positionnement de la société doit être pris en compte dans la manière de gérer sa présence sur les réseaux.

En plus de son rôle d’intermédiaire entre l’organisation et les clients, il peut être amener à organiser certains évènements en ligne comme des jeux concours, des sondages et autres tirages au sort. Cet aspect un peu plus promotionnel peut prendre une place importante dans son quotidien en fonction des besoins et des désirs de la société.

En tant qu’acteur sur le terrain, le CM pourra également prodiguer des conseils et proposer des changements dans les directives à suivre pour ses équipes. Il peut par exemple desceller une tendance qui pourrait permettre de mettre un produit de l’entreprise en lumière lors d’un évènement en particulier. Il est donc en contact permanent avec les équipes du marketing et de la communication de manière à proposer des solutions cohérentes.

Quel est le profil de compétences d’un Community Manager ?

Un bon community manager se doit évidemment de maîtriser l’outil informatique et les nouvelles technologies. Les différentes applications et autres réseaux sociaux n’ont pas de secret pour lui et il sait comment les utiliser à son avantage.

Comme souvent pour les postes qui incluent l’utilisation du digital, des connaissances sérieuses en anglais sont primordiales. Il s’agit non seulement de la langue des affaires, mais surtout de la langue prédominante sur le net et dans le digital.

Des capacités organisationnelles sont d’une aide non négligeable dans le quotidien du community manager qui doit prendre en compte la présence de l’organisation sur le net dans son ensemble. Il peut également être amené à proposer des axes de communication sur les réseaux, il devra donc faire appel à son imagination et à sa créativité.

Le CM devra évidemment respecter des budgets, il doit donc avoir une certaine aisance avec les chiffres et les mathématiques en général. Il devra également savoir gérer son emploi du temps et prioriser ce qui le mérite.

Le community manager est un individu curieux de tout, toujours à l’affut des nouvelles tendances et qui se tient au courant des évolutions du marché et de la concurrence. Cela lui permet d’organiser une veille concurrentielle constante et d’adapter son discours et ses actions rapidement en cas de besoin.

Quelles sont les filières et formations pour devenir Community Manager ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi de community manager :

Quel peut-être le salaire d’un Community Manager ?

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un community manager peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 1700 € à 4500 €, avec une moyenne autour de 2500 €.

Quels sont les métiers connexes à un Community Manager ?

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?