Project manager: tout savoir sur ce métier !

Le poste de project manager est un poste à responsabilités qui nécessite une connaissance pointue du secteur dans lequel évolue l’entreprise, mais aussi des compétences multiples plus générales. C’est lui qui pilote les différents projets de l’entreprise pour laquelle il travaille et qui coordonne les différents corps de métier de manière à arriver aux objectifs discutés avec la direction. Son poste est vaste et il doit faire preuve de polyvalence, tout en maitrisant profondément quelques fondamentaux.

Quelles sont les activités et les missions d’un Project manager ?

Le project manager est donc le chef d’orchestre qui a pour but de mener différents projets à bien avec les équipes impliquées. Il peut s’agir de projets dans tous les secteurs mais il a souvent une spécialité dans laquelle il est plus profondément formé.

En fonctions des projets qui lui sont assignés, le project manager pourra créer son et ses équipes de la manière qu’il estime la plus adéquate. Il est en mesure d’identifier les besoins d’un projet à tous les niveaux et d’y allouer les ressources nécessaires, en respectant évidemment des budgets négociés en amont avec les décisionnaires et le département des financiers.

En plus de choisir les collaborateurs qui seront efficaces pour mener à bien les différentes missions inclues dans les projets, le project manager a aussi son mot à dire lors de la sélection des éventuels sous-traitants nécessaires à l’avancée fluide des opérations. Certains projets pourront en effet nécessiter de faire appel à des spécialistes externes à l’entreprise et c’est le project manager qui a souvent le dernier mot sur la validation des entreprises partenaires en question, sauf dans le cas où quelqu’un d’autre s’est vu assigner cette tâche.

C’est également lui qui s’occupe de la mise en place des plannings, ainsi que du suivi continu tout au long du projet, depuis la première idée jusqu’au rendu final. Il est en charge de l’organisation des ressources et du bon déroulement du plan initial qu’il a fait valider avec la direction. Il doit faire en sorte de recevoir des updates régulières de manière à pouvoir respecter le plan de reporting sur lequel il s’est engagé.

La sécurité est évidemment primordiale pour qu’un projet évolue sans accros. C’est également le project manager qui est en charge de mettre en place des dispositifs et des processus clairs et précis permettant de respecter des règles et d’assurer la sécurité de toutes et tous, en toutes circonstances. Là aussi, des techniques de reporting sont mises en place pour que les informations relatives à cette problématique soient accessibles et compréhensibles par la direction et les autres acteurs impliqués à tout moment.

Quel est le profil de compétences d’un Project manager ?

Pour devenir project manager, il est le plus souvent nécessaire d’avoir suivi une formation spécialisée comme un master gestion de projet. Cela permet d’appréhender le concept du management de projet dans son intégralité et d’avoir des clés spécifiques au poste que l’on n’acquiert pas obligatoirement dans les formations plus généralistes. Les recruteurs se tournent donc le plus souvent vers des diplômés de formations bien précises.

L’aspect international est central dans notre société et il n’est pas rare qu’un project manager ait à collaborer avec des acteurs au-delàs des frontières. Il est donc capital de maîtriser la langue anglaise, tant à l’écrit qu’à l’oral. Certaines sociétés pourront également demander des connaissances dans d’autres langues plus ou moins rares, d’une part pour être capable de communiquer avec les équipes si certains projets sont prévus dans des régions spécifiques, et d’autre part pour attester d’un certain intérêt pour le multiculturel. En effet l’ouverture sur le monde et les connaissances en géopolitique peuvent devenir primordiales dans le quotidien de certains project manager. De manière générale, une certaine ouverture d’esprit et une capacité à « Think out of the Box » sera nécessaire pour mener à bien des projets qui sortent plus ou moins des sentiers battus.

En tant que coordinateur des différents secteurs, il doit également faire preuve d’une capacité d’adaptation, que ce soit au niveau de ses communications, de ses demandes, de ses actions ou de ses attentes. Il doit aussi être un fin négociateur et avoir une aisance totale dans les contacts humains. Il doit être capable d’exprimer ses idées et ses demandes de manière claire et précise en s’adaptant à son audience, en s’assurant que tous les points aient été compris et que les ressources allouées à chaque tâche soient cohérentes et suffisantes. Ses capacités de communicant sont donc très importantes.

Le respect des budgets et des délais fera partie de ses problématiques principales. Il devra donc également être très à l’aise avec les chiffres, avoir des connaissances sérieuses en finance et faire preuve d’un esprit d’organisation aiguisé.

Quelles sont les filières et formations pour devenir Project manager ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi de project manager :

Quel peut-être le salaire d’un Project manager ?

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un project manager peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 1700 € à 4500 €, avec une moyenne autour de 2500 €.

Quels sont les métiers connexes à un Project manager ?

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?