International business developper: tout savoir sur ce métier !

Lorsque l’on parle du poste d’international business developper, on fait référence à l’individu en charge du développement des activités d’une entreprise en dehors des frontières. Le poste est donc vaste et ses missions peuvent varier du tout au tout en fonction des missions qui lui sont allouées, En revanche, une chose est sûre : il fait partie de ceux qui ont la responsabilité de faire rayonner l’entreprise au niveau mondiale.

Parfois, il sera simplement en charge de la gestion des activités de l’entreprise dans un pays limitrophe, mais dans d’autres circonstances, il peut devenir celui qui propose les pays dans lesquels l’entreprise va s’implanter pour son développement au niveau international et celui qui planifie chaque étape de ce développement.

Quelles sont les activités et les missions d’un International business developper ?

Chaque international business developper a un emploi du temps différent et très variable en fonction des missions et des besoins de l’entreprise. De manière général, il alloue une grande partie de son temps aux études de marché et à la veille concurrentielle. C’est de cette manière qu’il peut comprendre le secteur au niveau international, de manière à tenter de prévoir ses évolutions à court, moyen et long terme. Cela lui permet d’inclure ces informations dans ses réflexions et d’adapter ses décisions à ce qu’il descelle dans le paysage international.

C’est grâce au temps qu’il passe à étudier le marché, la concurrence et les tendances qu’il sera en mesure de proposer des solutions de développement pour l’entreprise, que l’on parle de nouveau produits ou services répondant à des besoins qu’il aura su identifier, ou encore de nouvelles techniques de communication pour toucher de nouvelles cibles. Il peut également avoir la charge du concept de délocalisation qui consiste par exemple à diminuer les coûts de l’entreprise sur une tâche en particulier en faisant appel à une main d’œuvre à l’étranger. Il peut également utiliser les résultats de ses recherches pour proposer de nouvelles améliorations concernant les processus de production, de transport, de packaging, etc.

Un international business developper peut évoluer au sein d’une multinationale et continuer à mettre en place une stratégie de développement déjà bien huilée qu’il lui suffira d’adapter aux différentes contrées vers lesquelles la société décide de s’orienter, mais il peut également œuvrer dans le cadre d’une start-up ou de toute autre entreprise plus modeste qui aurait pour but principal d’échanger par-delà les frontières. Dans ce cas, ses responsabilités peuvent devenir bien plus profondes.

Quel que soit la taille et la forme de l’entreprise dans laquelle il officie, il devra mettre en place des processus de reporting de la part de ses équipes. Il devra ensuite faire une synthèse des informations qu’il a récolté de manière à avoir une image claire de l’avancement des différents projets et de pouvoir en faire part aux autres membres de la direction.

Quel est le profil de compétences d’un International business developper ?

Comme son nom l’indique et comme on l’a évoqué à plusieurs reprises, le poste d’international business developper implique d’être en relation constante avec l’économie mondiale et avec des équipes basées au-delà des frontières. Une maitrise parfaite de l’anglais, considérée internationalement comme la langue des affaires par excellence, est donc primordiale. En fonction de l’entreprise pour laquelle il travaille et de ses plans à court, moyen et long terme, on peut demander à l’international business developper de maîtriser d’autres langues étrangères plus ou moins rares. Certaines entités qui ont des plans précis d’évolution dans des pays ou des régions en particulier demanderont logiquement des connaissances plus ou moins pointues dans le langage correspondant. De manière générale, la maitrise de plusieurs langues sera un bagage non-négligeable pour un international business developper.

En plus de la langue, des connaissances en commerce international seront également indispensables au quotidien de l’international business developper. Des notions concernant les us et coutumes des pays avec lesquels il sera amené à travailler faciliteront grandement ses missions et accélèreront son insertion dans le milieu. Les écoles de commerce incluent de plus en plus de cours traitant de ce type de problématique et le poste d’international business developper fait partie de ceux qui en bénéficient le plus.

Des connaissances en économie, géopolitique, ou encore en histoire et géographie sont bien souvent exigées pour postuler à un poste d’international business developper. Il faut en effet être capable d’avoir une image au niveau macro-économique de manière à pouvoir proposer des solutions au niveau de l’entreprise. De manière générale, les individus attestant d’une expérience à l’étranger, que l’on parle de périodes de stage pendant les études ou de toutes autres expériences professionnelles, seront privilégiés par rapport à celles et ceux qui n’ont pas encore une l’occasion de goûter à l’international à proprement dit.

Quelles sont les filières et formations pour devenir International business developper ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi de d’international business developper:

Quel peut-être le salaire d’un International business developper ?

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un International business developper peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 1700 € à 4500 €, avec une moyenne autour de 2500 €.

Quels sont les métiers connexes à un International business developper ?

Voici quelques métiers connexes à un International business developper:

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?