Directeur Commercial International : tout savoir sur ce métier !

Le directeur commercial international est en charge de la gestion des marchés sur les différents pays dans lesquels l’entreprise est présente. Il s’occupe du développement des ventes de la société en dehors des frontières de l’hexagone et s’assure que ses équipes ne manquent de rien. Il est polyvalent, sûr de lui, autonome et ouvert d’esprit. Il connaît l’entreprise de fond en comble et maîtrise le marché dans lequel il évolue comme personne.

Quelles sont les activités et les missions d’un Directeur Commercial International ?

D’une part, le directeur commercial international doit faire en sorte que les pays dans lesquels l’entreprise évolue soit gérés de manière efficace, mais d’autres part il est parfois sollicité pour étendre son champ d’action à de nouvelles contrées. Pour se faire, il doit être capable de monter et de diriger des équipes complètes et solides.

Il fait en sorte que les différentes équipes aient accès aux outils nécessaires au bon déroulement de leurs tâches respectives. C’est en prenant soins de ses équipes et de leur quotidien qu’il mettra toutes les chances de son côté en termes de réalisation d’objectifs. Des équipes bien équipées, bien formées et bien informées sont des équipes efficaces qui répondent à l’appel et sur lesquelles on peut compter.

Il doit rendre des comptes à sa direction en ce qui concerne des objectifs au niveau national par pays et international. Il s’occupe donc de mettre en place les objectifs de ses équipes en fonction des demandes de l’entreprise et il est le responsable en cas de succès ou d’échec concernant ces derniers.

Il a entre autres le rôle de celui qui motive ses troupes, qu’elles soient sur place ou à distance. Il est souvent amené à voyager pour aller se rendre compte de la situation sur le terrain, mais il doit aussi parfois être capable de tout diriger depuis son bureau dans un souci de productivité et de gain de temps. Les questions de développement durable et de limitation de l’impact carbone rentrent également en jeux lorsqu’il faut choisir si un déplacement à l’étranger est nécessaire ou non. Le directeur commercial a donc la responsabilité de diriger des équipes parfois aux quatre coins du monde, en se déplaçant uniquement en cas de besoin.

Il a la charge de comprendre les besoins des différents clients, d’analyser les évolutions des ventes et des performances, puis d’en tirer des conclusions pour prendre des décisions. En se basant sur ces études de marché et sur sa capacité d’analyse, il pourra d’un côté s’occuper du reporting à la direction en termes d’objectifs et autres, mais aussi communiquer avec ses équipes pour leur donner les directions à suivre pour la suite à court, moyen, et long terme.

II est celui à qui on demande d’avoir une vision globale de la politique commerciale de l’entreprise, en gardant toujours l’aspect individuel en tête. Pour cela, la veille concurrentielle est importante, tout comme la connaissance profonde de l’entreprise, de son passé, de sa situation actuelle et de ses objectifs futurs.

Il a bien souvent un rôle de formateur pour certains membres des équipes qu’il dirige, que ce soit en termes de découverte d’une culture et de ses mœurs, d’apprentissage de techniques de négociation particulières, d’utilisation d’outils de reporting et autres encore. 

Le multi-tasking fait partie du quotidien du directeur commercial international. Il doit bien souvent être au four et au moulin. Sa capacité à déléguer sera déterminante dans sa réussite.

Les directeurs commerciaux internationaux ont souvent quelques traits en commun, comme :

  • La capacité de travailler en équipe multiculturelle
  • La maîtrise des techniques de management internationaux
  • La maîtrise de l’anglais et éventuellement d’autres langues étrangères
  • La connaissance de différentes cultures
  • Un esprit ouvert sur le monde et curieux de tout
  • Une capacité à s’adapter aux différentes situations et aux différents interlocuteurs

Le management d’équipes internationales nécessite une capacité d’adaptation au-dessus de la moyenne, ainsi que des connaissances multiculturelles profondes. Comme évoqué, les langues étrangères sont évidemment indispensables au bon déroulement des tâches quotidiennes, même dans le cas où les membres de l’équipe basés dans les différents pays sont francophones.
Le directeur commercial international se doit donc d’être polyvalent, mais il doit aussi avoir une certaine rigueur. Ayant la charge de plusieurs équipes sur plusieurs pays, il doit savoir se faire entendre et surtout comprendre. Il doit montrer l’exemple à ses collaborateurs en faisant preuve d’une autonomie sans faille et en démontrant une réelle résistance au stress que peut créer un poste dans lequel la mobilité et les imprévus sont légion.

Quelles sont les filières et formations pour devenir Directeur Commercial International ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi de directeur commercial international :

Quel peut-être le salaire d’un Directeur Commercial International ?

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un directeur commercial international peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 1700 € à 4500 €, avec une moyenne autour de 2500 €.

Quels sont les métiers connexes à un Directeur Commercial International ?

Actualités

Publication le 06/12/2022 | MAJ le 06/12/2022

L’Académie du métavers à Nice, qui a choisi de s’implanter au sein du CCEI (Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation) de la ville, a ouvert ses portes le 5 décembre dernier. L’école propose une formation gratuite aux technologies de métavers et immersive. La première promotion compte 20 apprenants qui seront formés au métier de concepteur développeur d’applications immersives. Le projet a été initié par Méta en partenariat avec Simplon.Co, la Métropole Nice-Côte d’Azur et la Région Sud.

Publication le 05/12/2022 | MAJ le 05/12/2022

Dans l’optique de former des étudiants agiles et hybrides, la FLD (Faculté Libre de Droit) Lille va lancer le programme international Law and Finance dès la rentrée 2023. Cette nouvelle formation a été mise au point conjointement avec l’EDHEC. Les étudiants décrocheront un double diplôme international à la fin de leurs parcours.

Publication le 05/12/2022 | MAJ le 05/12/2022

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre dans de très nombreux secteurs, les entreprises mobilisent toutes leurs ressources pour attirer leurs meilleurs talents. Le DAF, historiquement concentré sur les chiffres, devient aujourd’hui une personne clé qui épaule la DRH pour le recrutement.