Chargé d'affaires internationales: tout savoir sur ce métier !

Du fait de la mondialisation, de nombreuses entreprises gagnent la possibilité de se tourner vers l'international. Elles ont de ce fait besoin des compétences d'un professionnel qui maîtrise les exigences des marchés étrangers. Bien connu sous le nom de chargé d’affaires internationales, ce dernier prend soin de la relation client hors des frontières nationales.

L'un de ses principaux rôles consiste à aider les entreprises à se développer à l'international grâce aux solutions adaptées aux besoins et aux spécificités des clients étrangers. Les enjeux de l'internationalisation imposent que ce professionnel maîtrise impérativement les facteurs géopolitiques, socio-économiques, culturels et juridiques des zones géographiques qui constituent son marché cible.

Quelles sont les activités et les missions d’un Chargé d'affaires internationales ?

Les missions du chargé d’affaires internationales peuvent varier en fonction des objectifs de la direction générale. Toutefois, les activités les plus récurrentes sont opérationnelles, managériales et stratégiques. En fonction des données géopolitiques, culturelles, sociales et juridiques, il élabore la meilleure stratégie commerciale pour l'entreprise. L'importance de la veille stratégique qu'il mène s’explique car les décisions d'achat des potentiels clients sont en partie conditionnées par la situation qui sévit dans chaque pays respectif.

Il met en œuvre la stratégie de gestion du portefeuille clients axée à l'international. Ainsi, il suit et développe les transactions à l'international en tenant compte de la diversité des interlocuteurs. Il analyse les marchés à la recherche des meilleures opportunités d'une part. D'autre part, il peut comprendre les besoins précis de sa cible et élaborer une stratégie de développement adéquate. Cette stratégie tient compte des facteurs logistiques, du capital humain, etc.

Il est en charge d'assurer la négociation des contrats, le suivi et la rentabilité commerciale d'un projet. L'établissement d'un budget prévisionnel fait également partie de ses attributions.

Ce poste est destiné aux personnes qui ont le contact facile et le souci de trouver des solutions adaptées aux besoins du client. De plus, la diplomatie est un atout utile, tout comme la faculté d'adaptation.

Le chargé d’affaires internationales est avant tout un commercial. De ce fait, il maîtrise les normes qui régissent le commerce international (les incoterms, les droits qui accompagnent une marchandise autant à l'import qu'à l'export…). Le caractère international de son poste sous-entend qu'il maîtrise plusieurs langues, notamment l'anglais qui reste très utile pour prospérer et évoluer dans ce secteur.

C'est un manager qui sait fédérer ses équipes autour d'un projet, malgré la problématique de la distance. Pour y parvenir, il doit posséder une aisance relationnelle et un réel sens du travail collaboratif. Il est dynamique, autonome, polyvalent et possède un esprit créatif.

L'accès à ce métier exige une véritable formation supérieure avancée. Les écoles de commerce et les universités permettent de profiter d'une insertion professionnelle optimale grâce aux cursus qu'elles proposent, particulièrement des formations de niveau Bac +5. De ce fait, l'étudiant acquiert des compétences et des connaissances qui lui permettent de travailler à des postes à responsabilités et de s'ouvrir une voie royale vers cette fonction. Parmi les formations proposées, le master commerce international est un tremplin efficace pour bâtir une carrière réussie dans ce secteur.

Quelles sont les filières et formations pour devenir Chargé d'affaires internationales ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi de chargé d’affaires internationales :

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un chargé d’affaires internationales peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 2100 à 4600 , avec une moyenne autour de 3100 .

Actualités

Publication le 05/12/2022 | MAJ le 05/12/2022

Dans l’optique de former des étudiants agiles et hybrides, la FLD (Faculté Libre de Droit) Lille va lancer le programme international Law and Finance dès la rentrée 2023. Cette nouvelle formation a été mise au point conjointement avec l’EDHEC. Les étudiants décrocheront un double diplôme international à la fin de leurs parcours.

Publication le 05/12/2022 | MAJ le 05/12/2022

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre dans de très nombreux secteurs, les entreprises mobilisent toutes leurs ressources pour attirer leurs meilleurs talents. Le DAF, historiquement concentré sur les chiffres, devient aujourd’hui une personne clé qui épaule la DRH pour le recrutement.

Publication le 01/12/2022 | MAJ le 01/12/2022

La mise en place d’un incubateur d’entreprises entre désormais dans la stratégie des grandes écoles. Ces structures offrent un accompagnement aux étudiants en fin de cursus qui ont des projets d’entreprises. Les futurs entrepreneurs bénéficient en effet des conseils et du mentorat des professionnels expérimentés afin d’assurer le succès et le développement de leurs projets.