Property Manager: tout savoir sur ce métier !

Le terme de Property Manager est tiré de la langue anglaise et pourrait se traduire assez simplement par « gestionnaire de biens immobiliers ». Ses différentes tâches ont pour but de répondre aux demandes de ses clients propriétaires de biens immobiliers, entre autres en termes de revenus financiers mais pas seulement.

Ce poste est intimement lié aux emplois de l’immobilier et il permet d’ouvrir des portes vers de belles opportunités dans le secteur. Les propriétaires font confiance au Property Manager pour s’occuper au mieux des biens qui lui sont confiés et pour leur faire gagner du temps, de la tranquillité d’esprit et de l’argent.

Quelles sont les activités et les missions d’un Property Manager ?

Le poste de Property Manager est un poste multitâche. Il va s’occuper de la gestion des locations, des états des lieux d’entrée et de sortie, des éventuelles interventions dans les différents logements, etc. En fonction des situations, il peut être en charge de la rédaction des baux et de la négociation avec les locataires et autres intervenants.

Il est également possible qu’il ait à jouer un rôle dans des conflits entre propriétaires et locataires, acheteurs, artisans, constructeurs ou autres. Il s’occupera des relances en cas d’impayés, il fera en sorte d’expliquer les risques aux propriétaires et de les conseiller pour les limiter au maximum, mais il sera également présent pour les appuyer en cas de soucis.

Il peut aussi être en charge de la réalisation de certains diagnostiques immobiliers en travaillant avec des entreprises partenaires spécialisées pour l’obtention de labels et autres certifications. Il peut être sollicité pour la réalisation de devis en cas de besoin de travaux, de réparations diverses, de rénovations, d’agrandissement ou autres. En fonction de ses relations et des demandes des clients, il pourra alors proposer plusieurs devis en provenance de prestataires différents, ou simplement faire en sorte de respecter un budget décidé en amont.

L’entretien des logements dont il s’occupe peut également être sous sa responsabilité. Il peut alors travailler avec des prestataires de services pour des interventions de ménage, de jardinage, d’élagage etc.

Le dernier nerf de la guerre pour le Property Manager est la prospection de nouveaux clients. Il doit donc jongler entre la gestion des biens de ses clients actuels et la recherche de nouveaux propriétaires qui ont besoin de ses services. Pour se faire, il existe de nombreuses techniques allant du porte-à-porte au spot télévisé, en passant par le recours à des influenceurs, à l’utilisation des nouvelles technologies pour mettre ses services en avant et à bien d’autres options.

Quel est le profil de compétences d’un Property Manager ?

Un esprit ouvert et une réelle connaissance du secteur sur lequel il évolue sont indispensables au Property Manager. Une formation dans l’immobilier lui permettrait de proposer des services d’estimation de biens et il serait également en mesure de conseiller ses clients sur les prix de location et autres.

Il doit logiquement développer de fortes compétences en relations humaines, tant son travail est basé sur la négociation, la confiance et le conseil. Il accompagne ses clients propriétaires mais il doit aussi prendre en compte les besoins et les demandes des locataires, qu’il s’agisse de locations à long terme, moyen terme, ou de locations de vacances.

Les connaissances juridiques, principalement en rapport avec le monde de l’immobilier, sont elles aussi très importantes pour un Property Manager. Il convient évidemment de respecter les lois tout en tentant de maximiser les revenus des clients et d’optimiser la gestion des biens dont on a la charge. À cela vient s’ajouter un besoin de compétences en termes de comptabilité pour pouvoir conseiller au mieux les propriétaires quant aux différentes possibilités qui s’offrent à eux.

Comme le nom du poste le laisse deviner, la maîtrise de l’anglais est une compétence très souvent demandée dans le secteur. Pour être efficace dans certaines régions comme des départements au fort attrait touristique, des villes frontalières ou des localisations attirant des étrangers pour diverses raisons, l’anglais est primordial. Les connaissances d’autres langues étrangères peuvent être importantes en fonction des spécificités des régions dans lesquelles le Property Manager désire évoluer. Être capable d’échanger sans problème avec les clients internationaux, qu’il s’agisse de propriétaires ou de locataires, est un must.

Une rigueur, une capacité d’organisation et une autonomie développée sont d’autres points primordiaux pour ce poste. Le savoir-être rejoint alors le savoir-faire et les clients propriétaires seront sensibles aux efforts du Property Manager pour leur prouver son sérieux. Ils recherchent bien souvent des gens dynamiques, impliqués, organisés et professionnels pour pouvoir leur confier leurs biens en gestion sans se soucier de la suite. Pour gagner la confiance de ce type de clients, le Property Manager se doit d’être à l’aise à l’oral comme à l’écrit et de montrer une réelle passion pour le secteur.

Quelles sont les filières et formations pour devenir Property Manager ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi de Property Manager :

Quel peut-être le salaire d’un Property Manager ?

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un Property Manager peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 1700 € à 4500 €, avec une moyenne autour de 2500 €.

Quels sont les métiers connexes à un Property Manager ?

Voici quelques métiers connexes au Property Manager:

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?