TOP 10 2018
Master Management du Sport

Choisir un Master, un MS ou un MBA en Management du Sport - lumière sur la spécialité

int_podium Le secteur du Sport

Le sport en France, tant professionnel qu’amateur, est un marché très porteur.

Il est le loisir préféré des Français (64 % des habitants pratiquent une activité sportive) et représente environ 2 % du PIB, avec à peu près 37 milliards d’euros.

Côté emploi, ce sont plus de 116 000 employés qui travaillent dans le secteur, en clubs de sports, installations sportives, ministères, mairies, associations…

Le marché du sport connaît en plus une forte mutation avec la digitalisation de l’économie. Il convient donc de suivre cette transformation.

int_roue Master/MS/MBA en Management du Sport

Il existe aujourd’hui plusieurs types de formations Bac +5 en Management du Sport : à la fois des Masters, Mastères, Mastères Spécialisés et MBA.

On retrouve principalement deux spécialités : le management des organisations sportives, avec une dimension marketing (Audencia, ESG, Toulouse Business School, Université Paris Est, ISC, ILEPS) et le management des événements et loisirs sportifs (Kedge, Université Paris Sud, IAE Nice).

int_oeil L’œil du spécialiste : pourquoi faire un Master, un MS ou un MBA en Management du Sport ?

Interview d’Aidan Aird, Chef de projet, École Apollon, « Dans l’ensemble des pays du monde, l’industrie du sport génère des intérêts et des passions qui se professionnalisent de plus en plus. De multitudes de nouveaux projets voient le jour. Ces porteurs de projets ont une typologie différente. Les jeunes diplômes entrant dans le bal plus rapidement. La création de start’up et d’événements sportifs à travers le monde, ont ainsi crus de 250 % lors de ces 5 dernières années.

En France, l’attractivité apportée par l’obtention de l’organisation des JO de 2024, profitera au monde du sport en faisant connaitre davantage ses aspects attractifs. Les projets transversaux qui accompagneront ce méga-événement seront nombreux.

Ainsi, l’économie du sport offrira des perspectives nouvelles et nombreuses aux étudiants en alternance et aux jeunes diplômés. L’Etat a également suivi cet engouement en proposant plus de 80.000 postes en services civiques liés au management du sport, sur cette période.

De ce fait, les formations proposées dans le management du sport, doivent absolument intégrer la dynamique internationale afin de correspondre aux enjeux exceptionnels à venir. En effet, la professionnalisation du secteur s’accompagne le plus souvent de projets internationaux dont il faut maîtriser les enjeux.

D’autre part, les formations 100 % en alternance seront un gage d’insertion professionnelle beaucoup plus établi, compte tenu des besoins croissants des entreprises, de recrutement d’étudiants opérationnels immédiatement. L’alternance permet également aux étudiants de s’affranchir des lourds frais de formation, et de bénéficier d’un salaire et d’une expérience leur permettant d’intégrer un univers qui continue à se professionnaliser à grands pas.

Les futurs étudiants de cette filière devront ainsi faire preuve de perspicacité dans le choix de leur formation. L’alternance sous un prisme international sera un gage d’efficacité. »

int_malette Travailler dans le secteur du Sport

Travailler dans le secteur du sport, c’est notamment travailler dans des fédérations ou instances sportives, dans le marketing, la communication, l’événementiel ou les ressources humaines. Par exemple, on peut être responsable Marketing/Merchandising/Billetterie, responsable Partenariats/Mécénat, chef de projet événementiel ou encore Stadium manager.

Il s’agit aussi d’évoluer au sein des marques sportives, en tant que concepteur de produits et services, responsable grands comptes ou responsable de la promotion.

Certains peuvent éventuellement atteindre le journalisme sportif.

int_ecran Le secteur du Sport à l’ère du numérique

Avec la mutation technologique, le sport fait apparaître de nouvelles activités liées au marketing : les stades connectés ou « e-stadiums », le real marketing, l’exploitation de données (Big Data), la réalité virtuelle ou augmentée, l’ « e-sport » avec les jeux vidéo autour du sport, le « home watching » avec les retransmissions de matchs, le content marketing… Toutes ces activités créent de nouveaux axes de développement à appréhender.

Quatre types de métiers émergent dans ce « marketing sportif » : les métiers de création de contenus (content marketeurs,  développeurs informatique, UX designers, monteurs vidéos), les métiers du digital marketing (webmarketeurs, social media managers et autres spécialistes du digital), les métiers de la collecte et de l’analyse des données (Big Data, Data analysts ou scientists) et les métiers des infrastructures réseaux (gestionnaires des infrastructures, spécialistes sécurité). Quant aux métiers traditionnels de la communication et du marketing, ils se réinventent en permanence avec la digitalisation.

int_podium Le classement des Masters, MS et MBA en Management du Sport

En 2018, le classement Eduniversal des Masters, MS et MBA en Management de Sport (Top 10) reste inchangé pour les 5 premières places. Audencia se maintient à la 1re place du classement, avec son Mastère spécialisé Management des Organisations de Sport. L’école nantaise est suivie par Kedge et son MSc International Sport & Event Management ainsi que l’ESG et son MBA Management du Sport.

Suivent ensuite les programmes de Toulouse Business School et de l’Université Paris Sud / Université Paris Saclay.

Les étudiants ayant consulté le classement des meilleurs masters, MS & MBA en Management du Sport se sont également renseignés sur les palmarès suivants :


Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?