TOP 10 2016 - Master Intelligence Economique

Voir

Légende

  • Interview vidéo du responsable du programme

  • Informations détaillées / Plaquette du programme

  • Demande d'informations complémentaires

  • La formation est, de façon certaine, totalement ou partiellement financée par une entreprise d’accueil (long stage alterné conventionné, contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation).

Autres formations classées dans les Prix de Lancement de Programme



Partagez ce classement
Interview de Benoît de SAINT SERNIN
Directeur Général du Groupe EEIE (Ecole Européenne d'Intelligence Economique)

« L'intelligence économique, en ce début d'année 2016, est un sujet clé.

La transformation numérique exponentielle de notre économie impose, plus que jamais, la nécessité pour l'entreprise de disposer de l'information pertinente, au bon moment. La masse d'information disponible ne cesse de croître, savoir discerner est crucial.

Veille concurrentielle, veille technologique, veille législative sont décisives pour collecter l'information. L'analyse de cette information permet à son tour, de discerner les signaux faibles, et de dégager sens et valeur pour l'entreprise.

En savoir plus sur sa filière, sa concurrence, son écosystème, est déterminant pour sa stratégie. Savoir préserver son propre patrimoine informationnel est tout aussi essentiel pour elle.

Les formations en intelligence économique (3e cycle, Master, MBA) ajoutent une dimension transverse, à la fois technique et analytique, qui dynamise et complète des compétences. Elles forment des professionnels directement opérationnels.

 

Le 27 janvier 2016, le Conseil des ministres annonce une réforme, « dans la continuité de la politique publique relative à l’intelligence économique conduite par le Gouvernement, (qui) vise en particulier à renforcer l’action menée en faveur de la protection et de la promotion des intérêts économiques, industriels et scientifiques fondamentaux de la Nation, ainsi qu’à assurer les moyens de la souveraineté économique de la France. »

L'intelligence économique, c'est aussi une dimension internationale en forte croissance, et la possibilité pour les entreprises françaises de mieux appréhender un marché désormais résolument global. »