Le retour de satisfaction

Ce critère constitue une grande partie de la valeur ajoutée du Classement Eduniversal.

En effet, le critère « notoriété » permet d’être dans le classement et le critère « salaire de sortie » offre la possibilité d’y être mieux classé. Le critère « retour de satisfaction » apparaît donc comme un facteur pondérateur important.

Il s’agit d’un critère « qualité de la formation » : c’est la satisfaction de l’étudiant qui est essentielle. Une formation doit en effet être avant tout utile en elle-même et faire avancer les participants du programme dans leurs projets et dans la réalisation de leurs objectifs.

Dans le cadre du RGPD, l'enquête de satisfation auprès des étudiants de la promotion peut se faire part 2 biais:

> le programme nous fourni, sous le sceau de la confidentialité et après avoir obtenu le consentement de l'ensemble des étudiants de la promotion, la liste des étudiants et de leurs coordonnées.
> le programme envoie un mail, que nous leur avons donné, à l'ensemble des étudiants de la promotion afin qu'ils puissent répondre à l'enquête. Ce mail contient un lien d'accès à l'enquête. 

Tous les étudiants composant la promotion sortante sont interrogés. La note est calculée à partir du moment où 20 % d’entre eux, au moins, répondent à l’enquête. Un minimum de 5 personnes est requis pour les promotions de moins de 25 étudiants.

L’audit de retour de satisfaction se fait par e-mail grâce à un serveur mis en ligne à cet effet.
 

A NOTER :

  • Dans le cas où aucune liste d’étudiants n’est fournie, une note de 2,5/5 est automatiquement attribuée à la formation.
  • Dans le cas où une formation déclare utiliser la solution "RGPD" pour interroger ses étudiants mais qu'aucun d'entre-eux ne se prononce, une note de 2,5 / 5 est automatiquement attribuée.
  • Dans le cas où le quota de 20 % des étudiants n’est pas atteint, une note de 3,5/5 est automatiquement attribuée à la formation.

Le questionnaire comporte 20 questions.

La première question compte pour 25 % de la note de satisfaction globale. Cette question renvoie à l’appréciation générale que le participant peut faire du programme qu’il a suivi.

La deuxième question compte aussi pour 25 % de la note. Elle renvoie au choix de l’étudiant : referait-il le même aujourd’hui ?

Les 18 autres questions sont pondérées pour obtenir une note moyenne comptant pour 50 %. Ces questions font référence notamment à la qualité du contenu pédagogique, au corps professoral et aux intervenants, ou bien encore à l’ouverture professionnelle et internationale de la formation et à sa capacité à placer les diplômés (stages et emplois).

Ces questions complémentaires ont pour vocation d’entrer dans le détail du contenu des programmes et de confirmer ainsi l’opinion globale émise lors de la première réponse ou bien de tempérer un jugement.

La note finale obtenue est sur 5 points.
 

Le questionnaire

16 questions fermées sont posées aux étudiants.

  1. Êtes-vous globalement satisfait de votre formation ?

  2. Referiez-vous le même choix de formation aujourd’hui ?

  3. Êtes-vous satisfait du contenu de son programme académique ?

  4. Êtes-vous satisfait du corps professoral ?

  5. Êtes-vous satisfait des intervenants professionnels extérieurs ?

  6. Êtes-vous satisfait du volume horaire des cours, de leur répartition dans l’année et de la densité du travail personnel demandé ?

  7. Êtes-vous satisfait des moyens pédagogiques mis à votre disposition (ordinateurs, accès Internet, bibliothèque) ?

  8. Êtes-vous satisfait des contacts « réseau » que vous avez pu obtenir grâce à votre formation ?

  9. Êtes-vous satisfait des moyens mis à votre disposition afin d’obtenir un stage ou un emploi ?

  10. Etes-vous satisfait de votre salaire premier-emploi à la sortie de la formation (si vous êtes déjà concerné) ?

  11. Êtes-vous satisfait de la manière dont votre responsable de programme gère la formation et de la manière dont il développe la notoriété du programme ?

  12. Êtes-vous satisfait de la reconnaissance internationale du programme ?

  13. Êtes-vous satisfait de l’accompagnement dans le cadre d’un éventuel départ à l’étranger ?

  14. Êtes-vous satisfait des services apportés aux étudiants (orientation, projet professionnel, scolarité, etc.) ?

  15. Êtes-vous satisfait de l'ambiance générale dans le programme et de la cohésion de la promotion (projets, entraide, loisirs, associations) ?

  16. Êtes-vous satisfait de votre ville étudiante, de vos conditions de logement (coût, accès, situation) ?
     

Afin d’y répondre, ces derniers disposent de 6 niveaux de réponse (notés sur 5) :

 
Très satisfait 5 points
 
Satisfait 4 points
 
Moyennenement satisfait 3 points
 
Insatisfait 2 points
 
Pas du tout satisfait 1 points
 
Ne sait pas 0 points

Bien que les questions soient des questions fermées, l’étudiant a la possibilité, après chacune d’elles, d’ajouter les remarques qu’il estime pertinentes.
 

Pour terminer l’audit, 4 questions ouvertes sont posées aux étudiants :

17. Quel est, selon vous, le principal atout de ce programme ?

18. Quelle est, selon vous, la principale faiblesse de ce programme ?

19. Remarques générales

20. Résumez vos commentaires en une courte phrase (exp. Un bon programme, de très bons débouchés ou Formation à éviter, etc.)

Actualités

Publication le 06/12/2022 | MAJ le 06/12/2022

L’Académie du métavers à Nice, qui a choisi de s’implanter au sein du CCEI (Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation) de la ville, a ouvert ses portes le 5 décembre dernier. L’école propose une formation gratuite aux technologies de métavers et immersive. La première promotion compte 20 apprenants qui seront formés au métier de concepteur développeur d’applications immersives. Le projet a été initié par Méta en partenariat avec Simplon.Co, la Métropole Nice-Côte d’Azur et la Région Sud.

Publication le 05/12/2022 | MAJ le 05/12/2022

Dans l’optique de former des étudiants agiles et hybrides, la FLD (Faculté Libre de Droit) Lille va lancer le programme international Law and Finance dès la rentrée 2023. Cette nouvelle formation a été mise au point conjointement avec l’EDHEC. Les étudiants décrocheront un double diplôme international à la fin de leurs parcours.

Publication le 05/12/2022 | MAJ le 05/12/2022

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre dans de très nombreux secteurs, les entreprises mobilisent toutes leurs ressources pour attirer leurs meilleurs talents. Le DAF, historiquement concentré sur les chiffres, devient aujourd’hui une personne clé qui épaule la DRH pour le recrutement.