Courtier d’assurances: tout savoir sur ce métier !

Le courtier d’assurances est principalement un conseiller qui accompagne ses clients vers l’achat de contrats d’assurances en tout genre. Il n’est donc pas vendeur d’assurances à proprement dit mais il doit connaître les différentes possibilités afin de pouvoir conseiller au mieux ses clients. Il est en contact quotidien avec des professionnels et des particuliers à la recherche des meilleures conditions pour s’assurer et il doit être en mesure de les orienter dans la bonne direction en fonction de leurs besoins.

Le courtier d’assurances peut évoluer en tant qu’indépendant en suivant des règles précises d’enregistrement au registre du commerce, mais il peut également œuvrer en tant qu’employé pour des structures de différentes tailles et ainsi gravir les échelons pour se construire une carrière complète et passionnante.

Il doit aimer les chiffres, le contact humain et l’administratif, qui peut représenter une grande partie de son quotidien. Il doit entretenir de bonnes relations avec les clients comme avec les compagnies d’assurances de manière à connaître les meilleurs deals et à en faire bénéficier ses clients.

Quelles sont les activités et les missions d’un Courtier d’assurances ?

En tant que courtier d’assurances, on est amené à démarcher des clients et à se rapprocher de compagnies d’assurances pour pouvoir proposer leurs services. Le courtier est en réalité un intermédiaire entre client ayant besoin de s’assurer contre les risques de la vie et les entreprises qui proposent des solutions pour se protéger.

Le courtier d’assurances peut décider de s’orienter vers une spécialité s’il estime que le marché en a besoin. Il peut par exemple se spécialiser en assurance de films et d’évènements si le secteur l’intéresse, ou encore en assurance de la construction et autres services pour les promoteurs. Il peut aussi décider de se concentrer sur les contrats d’assurance plus basiques comme les contrats d’assurance automobile, ceux d’assurance habitation, éventuellement les assurances de prêts financiers et bien d’autres.

Dans tous les cas, le courtier doit développer sa connaissance du marché de l’assurance dans son ensemble de manière à pouvoir conseiller au mieux ses clients. Il sera souvent amené à faire jouer la concurrence entre les différentes compagnies d’assurances pour trouver les meilleures conditions pour ses clients.

Les tâches administratives incombant au courtier d’assurances peuvent prendre une place importante de son emploi du temps au quotidien, tout comme les tâches de communication avec les clients par téléphone, Email ou courrier.

Quel est le profil de compétences d’un Courtier d’assurances ?

Les tâches qui incombent au courtier d’assurances sont vastes et variées, mais un des points centraux de son travail est la relation humaine. Il doit donc développer une certaine empathie et une forte capacitée d’écoute de manière à accompagner ses clients au mieux. Ses compétences en termes d’analyse de situation lui permettront de dresser un bilan des besoins de ses clients. Ce bilan lui sera indispensable pour pouvoir leurs proposer des solutions adéquates. Ce n’est qu’en prouvant sa sincérité et sa fiabilité qu’il parviendra à créer une relation de confiance avec ses clients, point important pour la pérennité de son activité.

Il doit également être à l’aise avec la négociation, que ce soit avec ses clients ou avec les assurances directement. Cela passe également par un bon relationnel et une bonne notion du commerce. Un esprit ouvert et entrepreneurial l’aidera beaucoup à avancer dans le secteur de manière sûre et efficace.

Les connaissances en mathématiques, en comptabilité et en économie sont elles aussi primordiales pour évoluer sereinement dans le domaine de l’assurance. Quelques notions du fonctionnement des banques et autres institutions financières seront également d’une grande aide au courtier dans son quotidien.

Pour mener à bien ses tâches administratives et réussir à avancer sur les différents projets desquels il s’occupe, le courtier se doit d’observer une certaine rigueur et de développer de grandes capacités organisationnelles. Il doit également maîtriser les nouvelles technologies, qu’il s’agisse de logiciels spécifiquement développés pour le secteur des assurances ou d’autres outils plus classiques et polyvalents.

La maîtrise de l’anglais et éventuellement d’autres langues étrangères est encore un bagage qui peut grandement faciliter la tâche du courtier d’assurance, qu’il s’agisse de communiquer avec des clients étrangers, d’observer une veille concurrentielle au niveau international, d’échanger avec des compagnies d’assurances hors du territoire ou autres.

Une soif d’apprendre en permanence et une envie de rester informé des nouveautés du secteur lui permettront de gagner du temps et de devenir de plus en plus efficace pour répondre aux demandes de ses clients.

Quelles sont les filières et formations pour devenir Courtier d’assurances ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi de courtier d’assurances :

Quel peut-être le salaire d’un Courtier d’assurances ?

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un courtier d’assurances peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 1700 € à 4500 €, avec une moyenne autour de 2500 €.

Quels sont les métiers connexes à un Courtier d’assurances ?

Voici quelques métiers connexes au courtier d’assurances :

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?