Administrateur de biens : tout savoir sur ce métier !

L'administrateur de biens est un professionnel qui gère les biens immobiliers locatifs pour le compte de particuliers, de sociétés foncières, de compagnies d'assurances, etc. Il peut s'agir d'un indépendant ou d'un salarié qui partage son temps entre un cabinet de gestion des biens ou une agence immobilière et les déplacements sur le terrain. Il effectue les tâches administratives et règle les urgences qui peuvent survenir.

À l'heure actuelle, les cabinets de gestion et d'administration sont les agences qui recrutent le plus les jeunes diplômés. Avec de l'ambition, il est possible de travailler en indépendant dans ce secteur. Le prérequis indispensable pour cet exercice, c'est l'obtention de la carte professionnelle gestion immobilière.

Quelles sont les activités et les missions d’un Administrateur de biens ?

Les missions et les responsabilités qui lui incombent sont importantes. Il surveille l'état général des immeubles placés sous sa responsabilité. Lorsque cela est opportun, il fait exécuter les travaux nécessaires et contrôle leur avancement. En plus de cela, il est chargé de négocier les prestations des différents corps de métier et assiste aux réunions de chantier.

Il fixe le montant des charges à payer par les propriétaires et copropriétaires pour assurer l'entretien de l'immeuble. Au moins une fois par an, il convoque une réunion avec les propriétaires pour présenter les états de sa gestion. Il leur donne des conseils sur la meilleure façon de gérer leurs biens, sur leurs droits et sur leurs devoirs. Lorsque survient un litige, il se charge de trouver un règlement satisfaisant pour les différentes parties. S'il le faut, il peut engager des poursuites judiciaires.

Dans le cadre d'une gestion locative, l'administrateur de biens établit les conditions de location, dresse les contrats de baux ainsi qu'un état des lieux. Il encaisse le paiement des loyers et des charges, règle les services d'assurance, de chauffage et l'entretien des parties communes en qualité de syndic. Il reverse les loyers encaissés au propriétaire.

C'est une fonction qui comporte certains aspects délicats pour lesquels il faut faire preuve de diplomatie. Très souvent, les intérêts des locataires, des mandataires ou des propriétaires sont divergents. Dans ce cas, sa responsabilité consiste à ramener tout le monde sur un terrain d'entente. Il doit pour cela posséder de grandes qualités de persuasion et de négociation. D'ailleurs, ces qualités sont également utiles lorsqu'il s'agit d'assurer l'entretien ou la réparation des locaux, car il doit obtenir les meilleurs tarifs pour les prestations.

L'administrateur de biens doit maîtriser le droit de l'immobilier et les textes actualisés en vigueur. Il doit par ailleurs connaître les techniques du bâtiment afin de guider les équipes qui interviennent pour les réparations et autres. Il doit être à l'aise avec les chiffres et la comptabilité. De plus, il doit être disponible, notamment pour effectuer des visites avec les clients. C'est un pédagogue, un professionnel patient et doté d'un bon sens relationnel. Il maîtrise les codes des marchés publics, la gestion de projet, l'architecture, le droit de l'urbanisme, la réglementation des contentieux et plus encore.

Il s'agit donc d'une fonction qui demande de solides connaissances pluridisciplinaires. C'est la raison qui justifie le fait que les professionnels les plus aguerris soient issus d'un cursus de niveau Bac +5. De plus, les agences de gestion immobilière s’intéressent fréquemment aux profils des étudiants titulaires du master gestion de patrimoine entre autres diplômes.

Quelles sont les filières et formations pour devenir Administrateur de biens ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi d’administrateur de biens :

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un administrateur de biens peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 2000 € à 4500 €, avec une moyenne autour de 2600 €.

Actualités

Publication le 06/12/2022 | MAJ le 06/12/2022

L’Académie du métavers à Nice, qui a choisi de s’implanter au sein du CCEI (Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation) de la ville, a ouvert ses portes le 5 décembre dernier. L’école propose une formation gratuite aux technologies de métavers et immersive. La première promotion compte 20 apprenants qui seront formés au métier de concepteur développeur d’applications immersives. Le projet a été initié par Méta en partenariat avec Simplon.Co, la Métropole Nice-Côte d’Azur et la Région Sud.

Publication le 05/12/2022 | MAJ le 05/12/2022

Dans l’optique de former des étudiants agiles et hybrides, la FLD (Faculté Libre de Droit) Lille va lancer le programme international Law and Finance dès la rentrée 2023. Cette nouvelle formation a été mise au point conjointement avec l’EDHEC. Les étudiants décrocheront un double diplôme international à la fin de leurs parcours.

Publication le 05/12/2022 | MAJ le 05/12/2022

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre dans de très nombreux secteurs, les entreprises mobilisent toutes leurs ressources pour attirer leurs meilleurs talents. Le DAF, historiquement concentré sur les chiffres, devient aujourd’hui une personne clé qui épaule la DRH pour le recrutement.