consultant en restructuration digitale: tout savoir sur ce métier !

Les innovations numériques et l'essor d'Internet poussent les entreprises à revoir leur mode de fonctionnement dans un monde ultra-connecté. La réussite de cette transformation passe entre autres par les services d'un consultant en restructuration digitale. Son rôle est de mettre en place des stratégies tournées vers le digital et l'utilisation de nouvelles technologies de l'information et de la communication.

Êtes-vous intéressé par ce métier porteur ? Dans cette fiche, nous vous donnons les informations utiles en rapport avec ce poste. Quelles sont les missions de ce professionnel ? Quelles sont les qualités qu'il doit développer ? Quel est son profil académique ? Et bien plus encore.

Quelles sont les activités et les missions d’un consultant en restructuration digitale ?

Migrer vers la digitalisation d'entreprise n'est pas de tout repos. Le métier du consultant en restructuration digitale est rythmé par des missions multiples et diverses qui contribuent à l'obtention de résultats optimaux. Il est chargé de l'accompagnement des entreprises tout au long du processus de conversion vers le digital.

Dans la pratique, sa mission commence par un audit afin d'évaluer l'état de l'entreprise. Cela concerne les méthodes et les outils qu'elle utilise. Il est important d’avoir une vision claire de l’organisation pour pouvoir ensuite apporter les solutions en rapport avec son amélioration.

Il est chargé d'établir le dialogue avec les dirigeants de l'entreprise et les interlocuteurs internes. Cette tâche lui permet de comprendre le contexte actuel de la société. Il propose des solutions d'amélioration d'une part et des solutions avancées d'autre part, pour résoudre les blocages constatés.

En tenant compte du fait que la restructuration digitale impacte grandement la structuration des équipes et des outils, il établit des plans d'actions évolutifs. Il se charge également de la formation du personnel aux nouvelles méthodologies.

Pour réussir dans son travail, ce professionnel doit posséder des connaissances techniques telles que la connaissance des campagnes AdWords, d'e-mailing, de référencement organique (SEO) et de référencement payant (SEA). Sachant que de nombreux internautes utilisent leurs smartphones, il doit être capable de mener des projets Responsive Design.

En sa qualité d'expert, il maîtrise le vaste monde du numérique, du Web marketing et des outils les mieux notés dans l'exercice de sa fonction. Il possède un bagage solide pour réussir à travailler avec d'autres professionnels comme les UI designers, les UX designers, les architectes Web, etc. Il connaît l'entreprise qui a besoin de ses services ainsi que leur modèle opérationnel.

Le consultant en restructuration digitale possède des solides connaissances pratiques dans l'accompagnement et le déploiement des entreprises, du pilotage et du cadrage de programmes. Ses connaissances en techniques d'audit, de diagnostic et de recommandations liées à la digitalisation d'entreprise font partie de ses atouts de base. De plus, il maîtrise les techniques de Lean Management, de Business Cases, de performance économique, de Benchmark, d'optimisation financière, etc.

Généralement, les titulaires de ce poste ont suivi des études au sein de grandes écoles de commerce. Certains parmi les étudiants n'hésitent pas à intégrer des cycles d'ingénieurs. Tout compte fait, les meilleures formations pour réussir dans ce métier offrent au minimum des compétences de niveau Bac +5. C'est notamment le cas du master management de l’innovation. Ce diplôme permet aux étudiants d'acquérir les compétences qui répondent aux exigences de ce métier.

Quelles sont les filières et formations pour devenir consultant en restructuration digitale ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi de consultant en restructuration digitale :

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un consultant en restructuration digitale peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 2300 € à 4500 €, avec une moyenne autour de 2800 €.

Actualités

Publication le 05/12/2022 | MAJ le 05/12/2022

Dans l’optique de former des étudiants agiles et hybrides, la FLD (Faculté Libre de Droit) Lille va lancer le programme international Law and Finance dès la rentrée 2023. Cette nouvelle formation a été mise au point conjointement avec l’EDHEC. Les étudiants décrocheront un double diplôme international à la fin de leurs parcours.

Publication le 05/12/2022 | MAJ le 05/12/2022

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre dans de très nombreux secteurs, les entreprises mobilisent toutes leurs ressources pour attirer leurs meilleurs talents. Le DAF, historiquement concentré sur les chiffres, devient aujourd’hui une personne clé qui épaule la DRH pour le recrutement.

Publication le 01/12/2022 | MAJ le 01/12/2022

La mise en place d’un incubateur d’entreprises entre désormais dans la stratégie des grandes écoles. Ces structures offrent un accompagnement aux étudiants en fin de cursus qui ont des projets d’entreprises. Les futurs entrepreneurs bénéficient en effet des conseils et du mentorat des professionnels expérimentés afin d’assurer le succès et le développement de leurs projets.