TOP 20 2017
Master Gestion de Patrimoine

Découvrez les licences et bachelors ayant obtenu un Gestion de Patrimoine

int_podium Le secteur de la Gestion de Patrimoine

En France, le marché de la gestion de patrimoine va concerner plusieurs millions de ménages qui souhaitent confier leurs actifs à des professionnels capables de rentabiliser leurs investissements.

Ce sont des centaines de milliards d’euros qui sont brassés au quotidien sur les marchés financiers nationaux et internationaux. La difficulté de ce marché réside dans la confiance que vont accorder les consommateurs en ces professionnels de la gestion qui possèdent, entre leurs mains, une partie de leur avenir. C’est donc une dimension sociale qui s’ajoute à la dimension économique que représente la gestion du patrimoine d’un particulier.

int_roue Master/MS/MBA en Gestion de Patrimoine

Intégrer un Master/MS/MBA en Gestion de Patrimoine peut se faire, que l’on ait déjà une certaine connaissance du domaine ou bien que l’on maitrise juste les bases en macroéconomie ou bien en fiscalité. Cette fin de cursus peut être une spécialisation à la suite d’études d’économie ou bien la continuité d’un début d’études dans le domaine.

Que la formation se fasse en 1 ou 2 ans, les enseignements vont se concentrer sur l’apprentissage d’une bonne gestion de patrimoine. Cela va passer par une solide connaissance des fondements économiques et de l’ingénierie patrimoniale. Le futur professionnel sera également formé à la pratique pour être capable de proposer une stratégie de gestion propre à chaque type de clients. Il doit être capable de s’adapter.

La démocratisation de l’alternance touche également la gestion de patrimoine avec de plus en plus de formations qui proposent aux étudiants de terminer leurs études par un rythme alterné école/entreprise.

int_oeil L’œil du spécialiste : pourquoi faire un master, un MS ou un MBA en logistique ?

Comme en témoigne Benoît Raynaud, Maître de Conférences à l’Université Clermont-Auvergne et Co-directeur du Master 2 Gestion de patrimoine, « Année après année, l’engouement pour la profession de conseiller en gestion de patrimoine, que son exercice soit salarié ou indépendant, ne se dément pas. Nous le constatons à l’entrée de nos formations, avec le nombre et la qualité de candidatures d’étudiants ayant majoritairement suivi un cursus initial gestionnaire ou juridique, comme à la sortie avec un niveau élevé d’insertion professionnelle.

Une explication réside assurément dans le caractère pluridisciplinaire de la gestion de patrimoine et dans la multitude des thématiques auxquelles elle fait appel, qui rendent son exercice particulièrement passionnant. Cela tient aussi beaucoup à l’importance des besoins et des inquiétudes exprimés par la clientèle : souci de transmettre à la génération suivante, volonté de préserver son cadre et son niveau de vie dans un contexte budgétaire contraint, peur de manquer, pour soi et pour ses proches…

Le conseiller en gestion de patrimoine doit quotidiennement répondre aux préoccupations diverses et souvent contradictoires de ses clients, art difficile s’il en est mais qui en fait un interlocuteur incontournable. »

int_malette Travailler dans le secteur de la Gestion de Patrimoine

Véritable garant des investissements et du patrimoine des clients, travailler dans la Gestion de Patrimoine exige une rigueur et une organisation sans faille.

Arrêtons-nous quelques instants sur le métier de gestionnaire de patrimoine. C’est l’un des métiers les plus exercés par les diplômés en Master/MS/MBA en Gestion de Patrimoine. Le secret de sa réussite réside dans ses solides connaissances en ingénierie patrimoniale, en économie mais aussi en finance, fiscalité et droit.

Son quotidien va jongler entre diagnostic et solution. Il sera celui qui va diagnostiquer le patrimoine de l’épargnant pour ensuite lui proposer des solutions adaptées à ses envies et ses besoins. Il est capable d’évoluer dans les banques, les compagnies d’assurance et chez les notaires. L’exercice de cette activité requiert une capacité à développer et pérenniser sa clientèle. Le début de carrière est aussi important qu’il est difficile.

int_ecran Le secteur de la Gestion de Patrimoine en 2017

Le secteur de la gestion de patrimoine fait aujourd’hui face à l’enjeu de la digitalisation. Si dans le domaine bancaire, l’explosion des banques en ligne se fait fortement ressentir, les prestations de gestion de patrimoine en ligne florissent également.

Les clients « traditionnels » côtoient aujourd’hui les clients plus sensibles au digital. Il est donc primordial, dans les deux cas, de leur proposer une expérience client fluide, efficace et personnalisée.  

C’est en cela que la dimension sociale est un enjeu capital. Que le client souhaite une relation digitale ou bien un échange physique, il privilégiera une personne capable de lui apporter une expertise fiable et personnalisée.

int_etoile Le classement des masters, MS et MBA en Gestion de Patrimoine

Pour son édition 2017, le classement des meilleurs Masters, MS & MBA en Gestion de Patrimoine a consacré Kedge Business School à la première place du classement grâce à son programme IMPI - Patrimoine et Immobilier, spécialisation Gestion de Patrimoine.

A la deuxième place, l’École Universitaire de Management - IAE Auvergne avec son Master 2 Finance - Parcours Gestion de Patrimoine.

Et enfin, à la troisième place de ce classement, on remarque l’entrée sur le podium de l’Université Paris-Dauphine et du Master 2 Gestion de Patrimoine Banque Privée. 

FILTRE

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

Interview de Benoît RAYNAUD

Maître de Conférences à l'Université d'Auvergne et Co-directeur du Master 2 Gestion de patrimoine

« Année après année, l’engouement pour la profession de conseiller en gestion de patrimoine, que son  exercice soit salarié ou indépendant, ne se dément pas. Nous le constatons à l’entrée de nos formations, avec le nombre et la qualité de candidatures d’étudiants ayant majoritairement suivi un cursus initial gestionnaire ou juridique, comme à la sortie avec un niveau élevé d’insertion professionnelle.

Une explication réside assurément dans le caractère pluridisciplinaire de la gestion de patrimoine et dans la multitude des thématiques auxquelles elle fait appel, qui rendent son exercice particulièrement passionnant. Cela tient aussi beaucoup à l’importance des besoins et des inquiétudes exprimés par la clientèle : souci de transmettre à la génération suivante,  volonté de préserver son cadre et son niveau de vie dans un contexte budgétaire contraint, peur de manquer, pour soi et pour ses proches…  le conseiller en gestion de patrimoine doit quotidiennement répondre aux préoccupations diverses et souvent contradictoires de ses clients, art difficile s’il en est mais qui en fait un interlocuteur incontournable. »

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?