TOP 10 2017
Master Droit des Affaires et Management

Interview de Aubépine MEUNIÉ

Directrice des programmes - HEAD

« Les recruteurs demandent aujourd'hui aux juristes d'être de bons techniciens en droit et des managers avertis. L’exigence d'une double compétence est un véritable plus à l'embauche.

En effet, lorsqu'un juriste connaît le fonctionnement d'une entreprise, il va non seulement trouver la règle de droit applicable à une situation donnée et prévoir les conséquences de cette application, mais aussi adapter cette règle au contexte stratégique propre de l'entreprise. La double compétence en droit et en management affine la solution juridique proposée par le juriste et bonifie la qualité de son raisonnement et de son travail. 

Compléter sa formation à la suite de ses études de droit permet de comprendre la stratégie, maîtriser la finance, le marketing… afin d’interagir avec les différents services de l'entreprise. Cette proximité opérationnelle facilitera l'application des règles juridiques actuelles ou novatrices, permettant une meilleure adaptation des hommes et de l'activité économique aux évolutions inévitables de la législation. 

Les étudiants qui cumulent les compétences du juriste et celles du manager devront sans aucun doute s'attendre à être remarqués et appelés de grandes responsabilités tant en entreprise qu'en cabinet d'avocats. 

Grâce à une grande capacité d'adaptation et d'action, les juristes managers verront leur rôle se transformer en business partner plaçant ainsi le droit au cœur de la croissance de l'entreprise. »

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?