1

Mastère Spécialisé® Management des Marchés de l'Energie
CentraleSupélec / CEGOS

Classé N°1 l'année dernière.

L’essentiel sur le Mastère Spécialisé® Management des Marchés de l'Energie de CentraleSupélec / CEGOS

Le Mastère Spécialisé® Management des Marchés de l'Energie est classé cette année à la 1ère place du classement master Energies - Energies renouvelables. Les directeurs du programme sont Marc PETIT et Régine ALBERT.

Le programme est disponible en

  • Formation continue pour les professionnels

Il requiert une période de stage obligatoire.

La durée totale de la formation est de 12 mois suivant le profil du candidat.

La formation recrute les titulaires d'un Bac+4 et Bac+5.

L'école CentraleSupélec / CEGOS est labelisée :

CGE, ISO 9001.

Message du Directeur

PETIT Marc
PETIT Marc
Le mot de PETIT Marc Responsable de la formation

Les industriels, les entreprises - tous secteurs confondus - tout comme les collectivités territoriales (on parle désormais de territoires à énergie positive), placent progressivement la question énergétique au cœur de leurs réflexions.

De nouvelles compétences sont recherchées pour évoluer dans cet environnement complexe et multidisciplinaire.
Accompagner les industriels, entreprises ou collectivités pour passer d’une consommation mal contrôlée à une consommation raisonnée devient un véritable enjeu qui exige des compétences bien spécifiques. Comprendre la structure des marchés pour optimiser ses achats/offres de fourniture d'énergie. Développer des projets de parcs de production renouvelables. 
Exploiter le potentiel de flexibilité des infrastructures demande une maîtrise des modes de valorisation possible, et une connaissance suffisante de l’environnement technique.
Transformer une innovation en création de valeur passe par un plan d’affaire, un plan marketing, un plan d’action commercial, et de manière générale, des compétences solides en ingénierie d’affaires.

Cette nouvelle donne fait naître de nouvelles opportunités de carrière à l’échelle nationale et internationale. Enfin, il faudra à l’avenir avoir des compétences multi-énergies car les vecteurs énergétiques (électricité, gaz, chaleur) vont être de plus en plus couplés.
 

L'objectif de cette formation est de maîtriser les marchés de l'énergie pour optimiser sa gestion énergétique et se déployer dans un marché mondialisé.

Accédez au témoignage d'un diplômé

Vous recherchez des avis d’étudiants sur le Mastère Spécialisé® Management des Marchés de l'Energie de CentraleSupélec / CEGOS ?

StudiesAdvisor.net est le premier site comparateur de programmes du Bac au MBA. Il se compose des avis que chacun peut déposer, aidant les générations futures d’étudiants à réaliser leur choix. Le site va aider ceux qui ont besoin de se faire conseiller pour faire les bons choix d’orientation pour leur Master Energies - Energies renouvelables et qui veulent s’enrichir du vécu des autres.

Consultez les Avis pour le Mastère Spécialisé® Management des Marchés de l'Energie

Actualités

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

Face à l’essor de la digitalisation, les compétences en intelligence artificielle, technologies de l’information et sciences des données sont cruciales. Or, les organisations peinent à trouver les talents nécessaires pour relever les défis et saisir les opportunités qu’offre ce monde numérisé. Le diplôme international lancé par ESSEC, CentraleSupélec et Columbia vise à former les futurs professionnels dans ces domaines.

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

Lors de la présentation de son plan stratégique SKY25, SKEMA Business School a annoncé l’ouverture prochaine de son école de droit. C’est désormais chose faite. En fin octobre 2022, le campus de la SKEMA Law School for Business a été inauguré à Belo Horizonte, au Brésil. Les étudiants seront formés au droit, en y associant les fondamentaux de la finance et du management.

Publication le 24/01/2023 | MAJ le 24/01/2023

Avec un salaire médian annuel brut hors primes de 41 000 euros, le secteur de la finance attire près de 15 % des sortants d’écoles de commerce. Néanmoins, les nouveaux diplômés qui veulent amorcer leurs carrières en cabinet de conseil sont plus nombreux (18,6 %). D’ailleurs, ce secteur fait partie de ceux qui offrent à ces jeunes les plus hauts salaires (40 000 euros). D’autre part, le secteur du numérique et des nouvelles technologies figurent aussi dans la liste du top 3 qui proposent des rémunérations élevées à ces diplômés (39 000 euros).

Les derniers Articles/Dossiers Utiles