TOP 20 2018
Master Entrepreneuriat

Choisir un Master, un MS ou un MBA en Entrepreneuriat - lumière sur la spécialité

int_etoile Le secteur de l’Entrepreneuriat

L’entrepreneuriat : qui n’en a jamais entendu parler, et qui même n’en a jamais rêvé, ne serait-ce qu’un peu ? Le secteur de l’entrepreneuriat est un de ces secteurs ayant « le vent en poupe », attirant année après année toujours plus d’individus. Ainsi, l’an dernier, ce sont près de 591 000 entreprises qui ont été créées en France, dont 7 % de plus qu’en 2016.

L’entrepreneuriat se définit comme la création, la reprise ou le développement d’une activité ou d’une entreprise. De la conception théorique d’un projet à sa concrétisation et à son lancement, que d’étapes sont à franchir ! Toutes plus enrichissantes les unes que les autres, ces étapes impliquent des connaissances, tant théoriques que pratiques, multiples et pluridisciplinaires. Acquérir ces savoirs, savoir-faire et savoir-être spécifiques n’est aujourd’hui plus une hérésie, et l’offre de formation dans le domaine ne cesse de se multiplier.

int_blocnote Master/MS/MBA en Entrepreneuriat

Les programmes de Master, MS ou MBA en Entrepreneuriat sont, par la pluralité même que sous-tend le concept d’entreprendre, tous très différents. Mais des similitudes peuvent être notées dans les modules dispensés au sein des différents programmes.

De fait, les formations proposent généralement des enseignements relatifs aux stratégies, au management de l’innovation, à la gestion de projets ou aux aspects juridiques et réglementaires d’une création/reprise/développement d’activité. Plus encore, des aspects « pratico-pratiques » sont souvent abordés comme ceux relatifs au budget, au plan de financement, à la fiscalité. Les formations misent aussi sur le développement de savoirs techniques concernant le montage d’un dossier, la mise en œuvre d’un diagnostic et d’un business plan. Le développement de compétences « relationnelles » est très souvent au cœur des formations, qu’il s’agisse de stratégies de négociations, de prise de décision ou de communication. Enfin, de nombreuses formations proposent des modules d’approfondissement ciblés, relatifs par exemple au business éthique et responsable, au développement numérique, à l’entrepreneuriat social et solidaire ou au développement d’activité dans des régions spécifiques du monde.

A noter :

- plusieurs formations ne sont ouvertes qu’aux porteurs de projets bien spécifiques,

- d’autres ont mis au point incubateurs et réseaux spécifiques pour soutenir les apprenants dans le lancement de leur projet,

- toutes misent sur l’apprentissage pratique et concret par la mise à disposition d’outils et non simplement de cours,

- toutes mettent en avant des parcours de vie et des parcours professionnels, notamment en faisant intervenir (exclusivement ou non), pour des cours ou pour des séminaires, des personnalités de l’entrepreneuriat, à même de partager leur vécu, leurs réussites, mais aussi leurs échecs.

int_oeil L’œil du spécialiste : pourquoi choisir un Master en Entrepreneuriat ?

Pour Michel Coster, responsable du MS Entrepreneuriat & Management de l’Innovation de l’emlyon Business School, « être entrepreneur c’est savoir aller vite et en même temps savoir prendre son temps, ce qui est paradoxal. Aller vite car la concurrence n’attend jamais, les bonnes idées se développent rapidement et partout. Pour autant, il faut prendre son temps pour explorer son marché, développer une attitude d’empathie pour bien comprendre un environnement et savoir positionner une solution qui a une vraie utilité. 

Il faut ce temps-là pour bien réfléchir et ensuite il faut aller très vite et savoir partager son projet entrepreneurial pour le rendre attractif ; savoir partager son projet pour pouvoir se doter d’une plateforme de ressources à la mesure de l’ambition qu’il faut donner à un projet entrepreneurial pour le développer avec un minimum de pérennité dans le contexte que l’on connaît aujourd’hui, le monde des start ups.

int_malette Les qualités requises pour réussir dans l’Entrepreneuriat

Il serait difficile de dresser une liste exhaustive des qualités nécessaires de l’entrepreneur. L’entrepreneuriat semble d’abord être un état d’esprit : détermination et confiance sont indispensables pour initier un projet, le concrétiser, et le lancer. Si la créativité et l’esprit d’innovation sont généralement associés, à juste titre, à l’entrepreneuriat, il convient de noter qu’ils doivent aller de pair avec organisation et rigueur. Le dynamisme bien sûr est une des clés essentielles à la réussite dans l’entrepreneuriat, de même que l’autonomie et le sens des responsabilités.

Suivre une formation spécialisée dans l’entrepreneuriat ne peut qu’être positif pour développer ces qualités et attitudes, mais également bien sûr pour trouver le soutien nécessaire à la concrétisation d’un projet.

Les Masters, MS et MBA du domaine de l’entrepreneuriat mènent donc bien sûr à des statuts d’entrepreneurs (créateur/repreneur d’entreprise) et de dirigeants de starts-up. Mais être diplômé dans ce domaine peut également permettre d’accéder à des postes de conseillers, de directeur du développement ou de responsable de lancement d’un nouveau produit ou d’un nouveau service.

int_roue L’entrepreneuriat en 2018

Il semblerait que l’entrepreneuriat 2018 s’éloigne peu à peu des mythes souvent construits autour des entrepreneurs solitaires et autodidactes. En effet, la créativité et l’innovation peuvent être boostées par des rencontres, des relations, des partenaires et des investisseurs. Les business angel, par exemple, représentent bien l’importance toujours plus croissante des relations que l’entrepreneur peut et doit dynamiser autour de son projet.

Plus encore, l’entrepreneuriat 2018 fait justement face à son propre succès, et les individus souhaitant se lancer doivent le faire vite, mais bien. Dans un domaine en constante évolution, la concurrence peut en effet être partout. Il faut alors savoir se distinguer et valoriser toujours plus son projet, ses intérêts, ses enjeux et ses finalités.

int_podium Le classement des Masters, MS et MBA en Entrepreneuriat

Une fois encore, le MS Innover et Entreprendre de l’ESCP Europe monte sur la plus haute marche de notre podium en entrepreneuriat. Comme l’an dernier, il est talonné par le Mastère Spécialisé Centrale-ESSEC Entrepreneurs porté par CentraleSupélec et l’ESSEC Business School, 2ème. En gagnant deux places par rapport à son rang 2017, c’est le Mastère Spécialisé Entreprendre de l’emlyon Business School qui se hisse pour 2018 sur la 3ème marche du podium.

Une très belle remontée dans le classement est à souligner cette année. Le Master Entrepreneuriat et Développement des Entreprises Nouvelles de l’iaelyon School of Management, 19ème en 2017 est désormais 7ème de la spécialité !

Par ailleurs, deux programmes jusqu’alors non classés ont fait leur entrée dans le classement. Il s’agit du Master Professionnel Entrepreneur Dirigeant de l’ESAM (17ème) et du Mastère 2 Stratégie et entrepreneuriat de l’ESP (20ème).

FILTRE

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

Autres formations classées dans les Prix de Lancement de Programme

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?