La Lettre de Motivation

Espace Conseil - La Lettre de Motivation

Il est important lors de la rédaction de celle-ci de savoir montrer l’adéquation de son projet et de ses motivations avec le programme de son choix. Elle n’est pas une simple formalité, mais un réel exercice de style et une épreuve de communication.

  • La présentation :
    • Elle peut tout à fait être dactylographiée, sauf s’il est expressément précisé qu’elle doit être rédigée de manière manuscrite.
    • Elle doit, dans l’idéal, se limiter à une page. Il est certains cas où deux pages seront nécessaires, dans ce cas-là, évitez alors à tout prix le « recto-verso ».
    • Respectez bien les règles de présentation traditionnelles et aérez votre page en la structurant avec des paragraphes bien définis.
    • Votre lecteur va être amené à lire de multiples lettres, aussi soyez irréprochable. Privilégiez un style simple, bannissez les fautes d’orthographe et n'hésitez pas à vous relire plusieurs fois.
  • Le Contenu :
    • Votre lettre de motivation doit reprendre les grandes lignes de votre parcours, votre projet professionnel et vos motivations.
    • Soulignez la cohérence entre le déroulement de votre parcours et vos objectifs de carrière. Gardez toujours à l’esprit que votre lettre est un véritable document de communication et qu’il doit répondre à une certaine logique.
    • Sachez également mettre en exergue le caractère indispensable que représente à vos yeux l’intégration du master dans l’optique de la réalisation de vos projets.
    • Sachez donner une touche personnelle à votre lettre. Utilisez les points spécifiques de votre parcours comme des atouts.

CONSEIL Eduniversal

  • Sollicitez plusieurs relecteurs pour vous aider à cerner vos points forts ;
  • Si vous devez écrire cette lettre à la main, n’hésitez pas à utiliser une feuille de lignes afin d’écrire droit ;
  • Veillez à aligner votre texte à droite comme à gauche.

Espace Conseil - Le Curriculum vitae

De plus en plus de masters exigent que vous joigniez votre CV à votre dossier de candidature. Ce document doit permettre au jury de voir rapidement toutes les facettes de votre parcours académique, professionnel et personnel.

  • La Présentation :
    • Il doit être clair et facile à lire. Limitez-le à une page si vous ne bénéficiez pas d’une expérience professionnelle riche et qualifiante.
    • Privilégiez une mise en page, certes personnalisée, mais conventionnelle.
    • Lors de l’écriture du nom de votre destinataire, renseignez-vous sur son titre et inscrivez-le.
    • Bannissez, là encore, les fautes d’orthographe.
  • Le Contenu :
    Il doit être divisé en plusieurs rubriques : le parcours académique, votre expérience professionnelle, votre maîtrise des langues étrangères et des outils informatiques, puis enfin, vos centres d’intérêt.
    • Le parcours académique : indiquez vos différents diplômes, année par année, en commençant par le dernier en date. Précisez l’année d’obtention du diplôme ainsi que l’établissement dans lequel il a été obtenu. Indiquez les mentions ou le sujet de votre mémoire s’il est en rapport avec le master auquel vous postulez
    • L’expérience professionnelle : inscrivez le détail de vos expériences professionnelles, en précisant votre rôle et vos missions. Mettez principalement en avant les stages ou jobs en rapport avec le programme visé.
    • Langues et Informatique : soyez honnête. Sachez faire la différence entre un anglais courant et un anglais bilingue. Indiquez les tests que vous avez passés (C2i, TOEIC, GMAT…).
    • Centres d’intérêt : soyez prompt à vous différencier des autres candidats. Le jury saura vous évaluer par votre sens des responsabilités (trésorier d’une association ?) ou de votre ouverture culturelle. Enfin, si vos centres d’intérêt sont la lecture ou le cinéma, indiquez quels sont vos auteurs favoris, ou bien les courants que vous préférez.

CONSEIL Eduniversal
N’hésitez pas à faire relire votre CV par différents professionnels afin d’avoir un avis objectif sur ce que vous avez rédigé.

Espace Conseil - Les Entretiens de Sélection

L’entretien constitue l’ultime étape préalable à l’intégration du master, MS ou du MBA de votre choix. Vous allez devoir savoir convaincre le jury de votre motivation et de l’adéquation de votre profil avec les exigences de la formation.

Certains programmes font passer des entretiens aux deux tiers de leurs candidats. D’autres programmes, comme des masters professionnels très demandés, ne reçoivent que 10 à 20 % des postulants. D’une manière ou d’une autre, l’entretien est tout, sauf une simple formalité. Il s’agit d’un exercice qu’il convient de préparer en amont.

  • La forme de l’entretien :
    • Ne négligez aucun détail de forme relatif à cet exercice. Choisissez une tenue vestimentaire adaptée et évitez les fantaisies.
    • Prêtez attention à votre manière de parler et de vous tenir. Vous avez peu de temps pour faire bonne impression, il vous faut rester concentré.
    • Paraissez agréable, souriant et déterminé.
  • Le contenu de votre discours :
    • Vous serez d’autant plus convaincant dès lors que votre discours sera bien préparé. Aussi, il est important de réfléchir préalablement aux potentielles questions qui pourraient vous être posées.
    • De la même manière, vous vous devez de penser à comment vous allez présenter vos réponses et exposer votre motivation. Il vous revient d’élaborer un véritable « argumentaire » afin de pouvoir vous « vendre » sous votre meilleur jour.

CONSEIL Eduniversal
La lettre de motivation est ce que le jury va consulter en premier. C’est dans ce document que se trouvent les éléments incontournables du profil du candidat : Qui est-il ? Pourquoi postule-t-il à ce programme ? Est-ce logique ?
Une mauvaise lettre de motivation est donc une lettre « passe-partout », impersonnelle et dont le manque d’implication est palpable. Cela peut également être une lettre qui flatte le jury, insistant démesurément sur la qualité d’un programme ou de l’établissement. En y consacrant une trop grande partie, le candidat peut, finalement, occulter de mettre en valeur ses propres caractéristiques, et ne pas livrer aux décisionnaires les informations dont ils ont besoin.

Espace Conseil - Les Essais et Questions de Dossier

Certains dossiers de candidature de masters ou de MBA comportent des questions auxquelles il convient de répondre en quelques lignes. Ces questions portent souvent sur les qualités, défauts ou encore la motivation du candidat. Ces essais, ou questions, peuvent jouer un rôle déterminant dans l’admissibilité du candidat.

  • Le rôle des questions d’un dossier de candidature :
    • Il y a de grandes chances que l’on vous pose des questions sur votre parcours académique, vos stages, vos expériences pour permettre au jury de mieux cerner votre profil.
    • Les questions plus personnelles permettent, quant à elles, d’évaluer des qualités rédactionnelles de synthèse et d’analyse.
    • Ces essais sont également un bon moyen d’évaluer la maturité des candidats, aussi faut-il y être préparé.
  • Comment bien rédiger essais et réponses aux questions du dossier :
    • La présentation doit être soignée, tout comme votre écriture et votre orthographe. Veillez à composer dans un style clair et précis.
    • Réfléchissez au contenu de vos réponses, variez vos exemples. Evitez, si possible, d’utiliser le même exemple pour répondre à des questions différentes. Puisez dans vos expériences à l’étranger ou extra-académiques pour enrichir votre profil.
    • Faites preuve de maturité. Ne restez pas dans une approche descriptive, mais approfondissez l’aspect analytique de votre vécu.
    • Soyez franc… habilement. Ne critiquez pas vos propres choix, et sachez mettre en avant votre sens de l’adaptabilité. Montrez-vous malin. Tournez de manière positive certaines caractéristiques de votre personnalité.
    • Soyez original. Même si cela doit rester conventionnel et répondre à certaines exigences de forme et de fond, faites preuve d’esprit et personnalisez vos réponses.

Après avoir longuement discuté avec le directeur du master qui m’intéressait, je me sens prête à candidater et à soumettre un dossier adéquat. Je cerne mieux les enjeux de ce programme et suis donc plus à même de proposer des réponses pertinentes aux questions qui figurent dans le dossier de candidature !

Caroline L., étudiante

Espace Conseil - Les Tests

Il est impératif de vous renseigner afin de connaître les exigences des formations en ce qui concerne les différents tests. Certains programmes requièrent des garanties bien particulières sur votre niveau linguistique ou logique.

Les tests linguistiques

  • Le TOEFL (Test Of English as a Foreign Language). Il évalue les aptitudes linguistiques des étudiants non-anglophones souhaitant intégrer les systèmes universitaires nord américains. Il est composé de quatre sections et dure un peu plus de quatre heures : listening, speaking, reading et writing. Vous pouvez préparer le TOEFL au moyen de cours ou sur internet. Les services du TOEFL organisent eux mêmes une préparation : www.toefl.org
  • Le TOEIC (Test Of English for International Communication). Il a été mis en place afin de répondre aux besoins du monde du travail. Il fournit aux entreprises un outil de mesure permettant d’évaluer l’aptitude des salariés à communiquer en anglais dans un contexte professionnel ou dans des situations de communication internationale. Il est constitué d’un QCM de 200 questions, 100 sur la compréhension orale et 100 sur la compréhension écrite.

Les tests d’aptitude au management

  • Le TAGE MAGE (Test aux Aptitudes de Gestion) vise à évaluer les aptitudes des candidats à la mémorisation, à la compréhension, à l’analyse, au raisonnement et à la résolution de problèmes. Il est composé de six épreuves regroupées en trois grandes parties : résolution de problèmes (calcul, conditions minimales), aptitudes verbales (compréhension, expression) et raisonnement logique.
  • Le GMAT (Graduate Management Admission Test) est un examen standard qui mesure les compétences générales verbales, mathématiques et rédactionnelles analytiques des candidats. On y trouve quatre exercices distincts : deux rédactions analytiques en 30 minutes chacune, et sous forme de QCM en deux fois 75 minutes.

CONSEIL Eduniversal
Le GMAT est souvent essentiel pour intégrer un MBA. Si un bon score ne vous garantit pas une place dans la Business School que vous souhaitez intégrer, un mauvais score aura tendance à vous fermer beaucoup de portes. Aussi, étudiez bien les scores moyens des différentes universités. Pour les programmes très compétitifs des universités américaines, visez un score minimum de 700 points.

Actualités

Publication le 02/02/2023 | MAJ le 02/02/2023

Exit « Trouver mon master », le portail cède la place à « Mon Master ». Désormais, les informations concernant les formations de master de France et les démarches pour l’inscription seront centralisées sur cette plateforme. Lancé le 1er février, l’outil sera ouvert aux candidatures à partir du 22 mars 2023. Zoom sur le calendrier et les points essentiels du nouveau processus.

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

Face à l’essor de la digitalisation, les compétences en intelligence artificielle, technologies de l’information et sciences des données sont cruciales. Or, les organisations peinent à trouver les talents nécessaires pour relever les défis et saisir les opportunités qu’offre ce monde numérisé. Le diplôme international lancé par ESSEC, CentraleSupélec et Columbia vise à former les futurs professionnels dans ces domaines.

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

Lors de la présentation de son plan stratégique SKY25, SKEMA Business School a annoncé l’ouverture prochaine de son école de droit. C’est désormais chose faite. En fin octobre 2022, le campus de la SKEMA Law School for Business a été inauguré à Belo Horizonte, au Brésil. Les étudiants seront formés au droit, en y associant les fondamentaux de la finance et du management.