Actualités

Zoom sur le MS Manager des Risques d’Arts et Métiers, classé n°1 par Eduniversal en Gestion des Risques Globaux et Industriels en 2022

Article du 31/07/2022 par Eduniversal

Qui est le mieux placé pour parler d’une formation qu’un jeune diplômé de celle-ci ?
Axel Cohen, alumnus du  MS Manager des Risques d’Arts et Métiers Sciences et Technologies parle ici de ce qui l’a amené à faire le choix de la Gestion des Risques, du programme qu’il a suivi pour se former et de sa carrière actuelle dans la Gestion des Risques.

 

Pourquoi avoir choisi de faire un mastère spécialisé ? quel était votre projet professionnel ?

A.C. : J’avais décidé de débuter ma carrière dans le domaine du conseil puisque je pense effectivement que c’est une bonne école pour acquérir rigueur et méthodologie. Par ailleurs, le conseil permet de développer de solides capacités d’analyse puisque nous sommes amenés à travailler sur des sujets riches et variés. Fort de ce futur bagage, j’envisageais à horizon dix ans d’intégrer le département stratégie ou risk management d’un groupe industriel.

 

Pourquoi cette spécialité ?

A.C. : La gestion des risques est un domaine porteur et passionnant. En effet, le renforcement de la réglementation, le caractère multidimensionnel et mouvant des risques ainsi qu’une recherche de croissance durable - dans un contexte de crise global rappelons-le - sont autant de facteurs qui poussent les entreprises à intégrer la gestion des risques dans leur fonction managériale. J’ai désormais envie de participer à cet immense projet en appréhendant cet univers de façon globale et dynamique.

 

Comment avez-vous connu cette formation ?

A.C. : J’ai connu cette formation en rencontrant des diplômés et via le classement Eduniversal.

 

Comment se déroule la formation ?

A.C. : La formation s’articule autour de cinq blocs de compétences : construction de la stratégie de management global des risques, gestion des risques industriels, professionnels et environnementaux, gestion des risques financiers dans la banque, l’assurance et l’entreprise, gestion de crise et de la continuité d’activité, déploiement d’une stratégie de management global des risques. Elle a pour spécificités de conférer aux étudiants une vision transversale de la gestion des risques et leur offre la possibilité d’accomplir un séminaire à l’international, Shanghai me concernant.

 

En quoi consistent les examens et entretiens d’entrée ?

A.C. : Le processus de recrutement est composé d’une candidature (dossier, CV et lettre de motivation) ainsi que d’un entretien avec l’équipe dirigeante de la formation et certains enseignants. Il permet naturellement aux candidats d’exposer leurs motivations tout comme leur projet professionnel.

 

Quels sont les apports de la formation Arts et Métiers ?

A.C. : Le mastère spécialisé vise à nous transmettre des outils intellectuels en matière de gestion des risques. Il est important d’insister que c’est toujours l’unique formation de troisième cycle qui confère aux étudiants une vision transversale de la discipline pour leur permettre d’accompagner les entreprises à relever des challenges globaux.

 

Combien êtes-vous par promo ?

A.C. : Une promotion regroupe entre 20 et 25 élèves ce qui permet d’ailleurs de l’interactivité lors des cours.

 

Les profils sont-ils différents au sein d’une même promo ?

A.C. : Un avantage important parmi les mastères spécialisés (et tout particulièrement dans le MS Manager des risques) est la rencontre d’étudiants venant d’horizons différents (écoles d’ingénieurs, écoles supérieures de commerce, instituts d’études politiques, etc.) et avec plus ou moins de « bouteille ». Nous pouvons ainsi partager nos expériences et nous enrichir mutuellement au cours des projets de groupe. Il est par exemple très intéressant de croiser plusieurs approches pour traiter une même problématique. Ceci est d’autant plus vrai dans le domaine de la gestion des risques où la subjectivité est souvent présente.

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux étudiants qui se posent la question de cette formation ?

A.C. : Intégrer cette formation est un investissement personnel et aussi financier important, si on ne le suit pas dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Par conséquent, il est sage de se poser les bonnes questions sur vos motivations (acquisition d’une double compétence ou d’une spécialisation) et l’apport d’une telle formation à votre projet professionnel (ouverture à de nouveaux métiers/domaines d’activité, accélérateur de carrière entre autres). En tout cas, sachez que la qualité pédagogique du MS Manager des Risques est d’un excellent niveau.

 

Dans quelle entreprise travaillez-vous ? à quel poste ?

A.C. : J’ai réalisé mon stage de fin d’études au sein d’Aon Global Risk Consulting durant lequel j’ai participé à différents projets pour de grands comptes tels que France Telecom, la Société Générale ou encore EADS. La richesse et la diversité des problématiques rencontrées ont aiguisé mon envie de continuer dans cette voie. J’ai ainsi ensuite rejoint les équipes de Devoteam Consulting après avoir été diplômé. C’est un cabinet de conseil en management et organisation en pleine croissance qui regroupe un effectif de 600 collaborateurs (dont 150 en France). Je suis intervenu notamment sur des missions de conseil en Banque et Assurance qui sont rattachées au pôle d’excellence Risk Management. J’ai ensuite travaillé dans des sociétés de d’assurance et de courtage, et je suis aujourd’hui directeur de Groupama Courtage.

 

Quels ont été les apports du MS dans votre recrutement et vos missions quotidienne ?

A.C. : Le MS m’a apporté un panel de compétences que j’ai pu valoriser tout au long de ma carrière. Outre le développement de mes capacités d’analyse, le mastère spécialisé permet également d’acquérir une ouverture d’esprit et une curiosité qui sont à mon sens des atouts considérables dans ce domaine.

 

Comment se former au management des risques ?

A.C. : Le Mastère Spécialisé « Manager des Risques » de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers est la seule formation française à proposer une approche globale du Management des Risques fondée sur de nombreuses années de recherche appliquée avec les entreprises. Il s’agit d’une formation d’un an, accessible après un Bac+5 (Bac+4 sous certaines conditions, ou Bac+3 avec expérience professionnelle).

NB : Le Mastère Spécialisé « Manager des Risques » de Arts et Métiers est inscrit au RNCP. Il est possible de le suivre dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Le diplôme est classé depuis plusieurs années par Eduniversal parmi les meilleures formations françaises en management des risques..

Le diplôme est structuré en 5 blocs. Le détail des cours est disponible sur le site http://www.msmgr.fr/ , plus précisément via : http://www.msmgr.fr/maquette-pedagogique-ms-mgr-2/.

Najat LOUBIRI, coordinatrice formation continue, mgr@ensam.eu

Partagez cet article

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?