TOP 10 2018
Master Management Interculturel

Choisir un Master, un MS ou un MBA en Management Interculturel - lumière sur la spécialité

int_etoile Le secteur du Management Interculturel

C’est à partir des années 60’s, puis véritablement à la fin des années 80’s, que le concept de management interculturel a commencé à prendre de l’ampleur ; eu égard à la multiplication des études portant sur les différences entre cultures. Dans un contexte caractérisé par l’essor de la globalisation et de la mobilité des personnes, la question de l’impact des différents codes et pratiques culturels a fini par s’imposer dans le monde du travail. Et aujourd’hui, alors que les équipes s’internationalisent de plus en plus au même titre que les projets portés par les entreprises, l’enjeu est donc véritablement de parvenir à s’adapter et à adapter son management, pour toujours tirer profit des talents internationaux.

En ce sens, le management interculturel est particulièrement d’actualité. Il concerne ainsi à la fois la gestion d’équipes aux horizons très divers, la gestion de leurs compétences, mais également la gestion d’équipes œuvrant directement à l’étranger (la question des expatriés) ainsi que la gestion même des projets internationaux (clientèle internationale, partenaires internationaux, marchés internationaux…).

Afin de faire de la diversité une force, les entreprises sont en demande de professionnels du management et des questions interculturels.

int_blocnote Master/MS/MBA en Management Interculturel

Les Masters, MS et MBA en Management Interculturel, s’ils sont tous différents notamment dans leurs zones d’expertise ou dans les domaines d’activité qu’ils entendent mettre en avant, présentent cependant certaines similitudes.

Ainsi, les formations en management interculturel proposent généralement des enseignements relatifs aux fondamentaux de la gestion (finance, stratégies, GRH, comptabilité…) ainsi que des approfondissements relatifs à l’international (corporate finance, négociations, international commerce, situations transfrontalières…) ou à des aires géographiques spécifiques.

Les différentes formations mettent également l’accent sur le développement de soft skills : leadership, qualités informationnelles et communicationnelles etc.

int_oeil L’œil du spécialiste : pourquoi choisir un Master en Management Interculturel ?

D’après Anne-Marie Lienart Reynaud, directrice du Master de Négociation Internationale et Interculturelle d’Aix-Marseille Université, « la croissance de la mondialisation n’a pas gommé les différences culturelles et la connaissance des cultures revêt de plus en plus d’importance. C’est un haut niveau d’expertise dans le multiculturalisme qui permet de décoder et de décrypter les référents des comportements et attitudes de nos partenaires, à partir de leurs valeurs, leurs modes de pensée, leurs perceptions des autres et leurs relations à leurs environnements de toute sorte.

Dans un maillage multiculturel de plus en plus dense, les décideurs de demain ont l’obligation, quels que soient leurs « savoir-faire » - spécialisés et/ou thématiques et   techniques- d’acquérir des compétences non seulement linguistiques, mais interculturelles, communicationnelles et comportementales, pour développer une intelligence interculturelle qui les prémunira contre les risques interculturels ou leur permettra de mieux les gérer.

Ces compétences interculturelles s’affirment désormais, comme les compétences clés des acteurs des métiers économiques, sociaux, événementiels, diplomatiques et politiques. ».

int_malette Travailler dans le secteur du Management Interculturel

Les jeunes diplômés d’un Bac+5 ou +6 en Management Interculturel peuvent prétendre à des carrières transversales, dans la négociation ou le marketing par exemple.

Des fonctions de manager international, d’international brand manager, de directeur régional des ventes, de responsable import/export ou de directeur de filiale à l’étranger sont autant de postes qui se présentent naturellement aux diplômés en Management Interculturel. Il en va de même du poste, par exemple, de chef de marché à l’international.  Ce dernier a pour mission de créer et/ou de développer, dans une zone du monde spécifique, un ou des marchés ; puis d’assurer la cohérence entre la stratégie de l’entreprise et l’état de la demande locale.

int_roue Le secteur du Management Interculturel en 2018

S’il y a quelques décennies, la barrière de la langue était le premier défi à relever dans le cadre du management interculturel, aujourd’hui, le défi réside dans l’idée de proactivité qui sous-tend les échanges et contacts interculturels. La lutte contre les discriminations représente également un enjeu relativement nouveau du secteur.

Le secteur du Management Interculturel a donc un réel besoin de managers maîtrisant plusieurs langues, mais ayant également une réelle expérience de l’interculturalité, ainsi que des connaissances approfondies des systèmes et organisations, juridiques par exemple, des autres pays.

int_podium Le classement des Masters, MS et MBA en Management Interculturel

Le MS Management et Compétences Internationales d’Audencia Business School domine cette année encore notre Top 10 des meilleurs Masters, MS et MBA en Management Interculturel. Le MSc Cross-Cultural Marketing and Negotiation de l’EM Normandie continue de le talonner de très près. C’est désormais le Master Management Interculturel (MI) de l’ISIT, créé en 2004, qui s’octroie en 2018 la troisième place de la spécialité.

A noter : deux programmes ont fait leur entrée dans notre classement. Il s’agit du Master Management Interculturel de l’Université Paris-Dauphine (5ème) et du Master Etudes Européennes et Internationales de l’UdA – Université d’Auvergne (10ème).

Les étudiants ayant consulté le classement des meilleurs masters, MS & MBA en Management Interculturel se sont également renseignés sur les palmarès suivants :


Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?