TOP 5 2018
Master Management de Projets Humanitaires et Coopération Internationale

Choisir un Master, un MS ou un MBA en Management de Projets Humanitaires et Coopération Internationale - lumière sur la spécialité

int_etoile Le secteur du Management de Projets Humanitaires et de la Coopération Internationale

Le management de projets humanitaires et la coopération internationale sont partie intégrante du concept de « solidarité internationale ». Cette notion regroupe en effet les différents types d’action qui peuvent être entreprises pour résoudre des situations d’inégalités et d’injustices au sein d’un même pays ou entre différents pays. De ce fait, la solidarité internationale englobe autant de domaine qu’il existe d’enjeux dans le monde.

Les projets humanitaires et la coopération internationale se caractérisent par cette recherche de solutions, de coopération et de collaborations. Le sens et les valeurs prêtés au projet mené associé au travail d’analyses, de recherches et d’expertises permettent la mise en place d’opérations et de politiques de transferts de ressources, qu’elles soient financières, matérielles, ou autres.

Par son caractère protéiforme, ce secteur est à la recherche de profils variés. Mais les exigences des acteurs de l’humanitaire ont évolué, et s’ils restent à la recherche de profils investis et passionnés, ils entendent également retrouver dans ces profils des compétences et des connaissances pointues, à la fois théoriques, techniques et pratiques.

int_blocnote Master/MS/MBA en Management de Projets Humanitaires et Coopération Internationale

Les programmes de Master, de MS ou de MBA du domaine du management de projets humanitaires et de la coopération sociale ont tous leur spécificité.

Cependant, nous retrouvons généralement au sein de ces formations des enseignements relatifs au management (comme l’élaboration et la gestion d’un budget, la gestion des situations de crise), à la communication et à la gestion de projets.

Ces modules sont généralement complétés par des enseignements portant sur l’action humanitaire en elle-même (modalités, formes…), sur la géopolitique, sur les relations internationales et sur la notion de développement.

Enfin, des modules liés à l’expertise, à l’analyse stratégique ainsi qu’à la logistique peuvent être présents dans ces formations.

int_oeil L’œil du spécialiste : pourquoi choisir un Master en Management de Projets Humanitaires et Coopération Internationale ?

D’après John Glaisner, directeur du Master Solidarité Internationale et Action Sociale de l’Ircom, « depuis une vingtaine d’années, le secteur de la solidarité internationale s’est fortement professionnalisé et a fait émerger de multiples métiers.

Les besoins en compétences du secteur sont donc variés en fonction des postes et des missions proposées : compétences managériales, techniques de gestion de projet, ingénierie. Par ailleurs, les acteurs de la solidarité recherchent aussi des personnes capables de prendre de recul, de penser la finalité des actions en rapport avec les populations aidées (sa culture, sa vulnérabilité, etc.) et d’intégrer une réflexion anthropologique.

 Pour s’engager dans cette voie, il est préférable d’avoir déjà pris part à des missions de solidarité (en France ou à l’étranger) afin d’avoir conscience de la réalité de ces métiers. En effet, c’est un secteur qui nécessite un engagement plein et entier de ce que l’on est, de nos talents, ce sont donc des métiers exigeants humainement et professionnellement. On remarque également que les parcours professionnels sont amenés à évoluer de la solidarité internationale vers des métiers de l’action sociale ou le secteur privé.

 Ce sont des secteurs qui peuvent intéresser des profils très différents même si certains sont privilégiés (santé, ingénierie, gestion, etc.). Chacun peut trouver sa place dans le monde de la solidarité. »

int_malette Travailler dans le secteur du Management de Projets Humanitaires et de la Coopération Internationale

A l’issue d’un Master, MS, MBA spécialisé dans le management de projets humanitaires et dans la coopération internationale, les diplômés sont amenés à travailler aussi bien en France qu’à l’étranger. En effet, les ONG, fondations, associations ou collectivités, qu’elles soient françaises ou non, sont à la recherche de personnes responsables et formés pour mener à bien et suivre les projets qu’elles entreprennent.

Au regard de la taille et du statut de l’organisation, différents postes peuvent être proposés à un diplômé en management de projets humanitaires et coopération sociale. Ainsi, les postes de gestionnaire de projets, de coordinateur ou logisticien, de responsable de mission ou de responsable de développement.

Le poste de chef de mission humanitaire est assez emblématique de ce qui peut attendre les diplômés du secteur. Le chef de mission humanitaire est en fait le responsable d’une action humanitaire. Il participe en ce sens à l’élaboration de sa stratégie et à sa mise en œuvre. Plus encore, personne de terrain, il se doit de suivre de près les évolutions des situations pour pouvoir ajuster au mieux les actions entreprises. S’il est chef d’équipe, il est également l’un des interlocuteurs privilégiés des autres acteurs et instances impliqués ou impactés, de près ou de loin, dans le projet.

A noter enfin que les métiers de l’action sociale peuvent également être accessibles aux diplômés d’un Master en Management de Projets Humanitaires et de Coopération Internationale.

int_roue Le Management de Projets Humanitaires et la coopération internationale en 2018

Le secteur du management de projets humanitaires et de la coopération internationale, autrement dit, le secteur de la solidarité internationale, s’est fortement professionnalisé au cours des dernières années.

Si le secteur a longtemps été organisé par de grandes institutions (comme l’ONU et ses différentes agences, la Banque Mondiale, ou d’importantes ONG type la Croix Rouge Internationale, Oxfam, Amnesty International…), il s’ouvre aujourd’hui de plus en plus aux collectivités et aux petits groupes.

Le secteur se caractérise aujourd’hui de ce fait par la diversité de ses acteurs, et donc des employeurs.

int_podium Le classement des Masters, MS et MBA en Management de Projets Humanitaires et Coopération Internationale

Le Management de Projets Humanitaires et Coopération Internationale constitue une nouveauté 2018 du classement. Pour sa première édition, ce sont cinq formations qui y figurent.

En tête, se place ainsi le Master in Human Rights and Humanitarian Action de Sciences Po ; suivi de près par le Master Développement et Aide Humanitaire de l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Le Master en Management de la Solidarité Internationale et de l’Action Sociale de l’Ircom prend quant à lui la troisième place de notre top 5 ; top complété par le Master Action Humanitaire Internationale de l’Université Paris Est Créteil et par la formation Manager Humanitaire – Responsable de Programmes Internationaux proposée par Iris Sup’, respectivement 4ème et 5ème.

Les étudiants ayant consulté le classement des meilleurs masters, MS & MBA en Management de Projets Humanitaires et Coopération Internationale se sont également renseignés sur les palmarès suivants :


Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?